Préparer sa retraite à partir de 30 ans

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

L'allongement de la durée de vie et le vieillissement de la population pèsent de plus en plus sur les futures pensions des jeunes actifs. Les spécialistes conseillent de planifier sa retraite le plus tôt possible.

VIDEO

Il faut penser de plus en plus tôt à sa retraite. Aujourd’hui, les personnes nées en 1950 touchent entre 68 et 75 % de leur salaire moyen pour leur retraite, les personnes nées en 1990 n'en toucheront plus que 54%. Les cadres et les cadres supérieurs sont les profils les plus menacés. "On va sans doute avoir besoin de beaucoup plus que de ce dont les retraités actuels ont besoin. En 1960, il y avait 4 actifs qui cotisaient pour un cotisant, en 2040 il n’y aura plus que 1,4 actif qui cotisera pour un retraité", explique au micro d’Europe 1 Frédéric Durand-Bazin, rédacteur en chef du Particulier.

Il devient donc essentiel pour les trentenaires d’investir dès à présent, et ce afin de s’assurer la meilleure des retraites possible. "Plus vous commencez tôt, moins l’effort sera important", estime Frédéric Durand-Bazin. Europe 1 détaille les trois principales options qui s’offrent à vous :

  • L’immobilier. La pierre reste une valeur sûre. "L’avantage de ce produit c’est qu’il vous procure un revenu mensuel. Les loyers perçus lorsque l’on investit dans l’immobilier procurent un complément de revenu intéressant. Aujourd’hui, il faut profiter des taux bas. Actuellement, quand vous empruntez, vous empruntez sur 15 ans à 1,5%, c’est du jamais vu !", détaille Frédéric Durand-Bazin. Investir dans son propre logement permet également de se débarrasser de la contrainte du loyer au moment de la retraite.

  • L’assurance vie. "Elle vous permet d’obtenir des revenus complémentaires au moment où vous en avez besoin, et de transmettre le capital qui vous reste à vos héritiers dans des conditions fiscales avantageuses." Environ 150 types de contrats d'assurance vie sont actuellement disponibles sur le marché. "Ils se valent un peu près tous", estime le rédacteur en chef du Particulier, qui recommande néanmoins de se tourner vers les offres en ligne où il est possible de trouver des contrats sans frais d’entrée.

  • Le plan épargne-retraite populaire. Ce produit d'épargne permet d’obtenir une déduction d’impôts à sa souscription, mais limitée à 10% de ses revenus professionnels. "L’inconvénient, c’est que c’est un produit ‘tunnel’, c’est à dire que vous ne pourrez, sauf cas bien particuliers, récupérer votre argent que sous forme de rente au moment de la retraite", avertit Frédéric Durand-Bazin.