Perturbations SNCF : ce qu'il faut savoir sur le dispositif de dédommagement

  • A
  • A
Perturbations SNCF : ce qu'il faut savoir sur le dispositif de dédommagement
@ MIGUEL MEDINA / AFP
Partagez sur :

Une plateforme permet aux usagers des lignes Transilien dont le voyage a été retardé ou supprimé à cause des grèves ou des inondations d'être dédommagés.

Mouvement de grève contre la loi Travail, crue de la Seine et de ses affluents… Les déplacements ont été très compliqués dans certaines zones de France, notamment pendant les mois de mai et de juin dernier. Pour dédommager les utilisateurs des lignes Transilien, la SNCF vient de mettre en place une plateforme en ligne, mondedommagement.transilien.com. Faites-vous partie des voyageurs éligibles ? Europe 1 fait le point.

  • Quelles sont les gares éligibles ?

Seuls peuvent être indemnisés les voyageurs dont les communes d'habitation sont rattachées à une gare éligible, c'est à dire située sur les lignes de Transilien B, C, E, H, N, P, R, U (entre Versailles et La Verrière) ou T4, hors zones 1 et 2.

Pourquoi les lignes L, A, J, K et U (entre La Défense et Saint-Cloud) ne sont-elles pas concernées ? Pour les quatre premières, la SNCF considère qu'"en dépit de perturbations, le service minimum a été assuré." Quant à la ligne U, "un report était possible sur la ligne L".

  • Quels voyageurs sont concernés ?

Première condition : avoir été abonné SNCF au mois de mai ou de juin 2016. Si vous avez effectué un voyage ponctuel et ne disposez que d'un titre de transport, la plateforme ne vous permet pas d'être indemnisé. Cette dernière s'adresse donc aux détenteurs d'un forfait Navigo annuel, Navigo Mois, Navigo Solidarité Mois ou imagine R, actif en mai ou en juin 2016. Les forfaits hebdomadaires ne sont pas concernés car "une information quotidienne et détaillée" a été fournie aux voyageurs, leur permettant d'anticiper leurs déplacements et de "renoncer à leur achat", estime la SNCF.

Pour pouvoir déposer une demande, il faut également que votre trajet soit considéré comme "non effectué", c'est-à-dire que le transporteur ait réalisé moins de 33% de l'offre de train prévue. Concrètement, les voyageurs ayant eu moins d'un train sur trois lors d'une des journées de grève seront dédommagés. Pour ce qui est des inondations, la SNCF précise que leurs conséquences sont "indépendantes" de sa responsabilité, mais qu'un "geste" sera effectué pour les voyageurs des lignes C et N, dont les trains ont été supprimés pendant plusieurs jours.

  • Quel est le montant du dédommagement ?

Le remboursement est de 20 euros pour les détenteurs d'un Navigo Annuel et 10,60 euros pour ceux d'un forfait Imagine R. Concernant les usagers qui avaient un forfait Navigo Mois, la SNCF met en place une remise de 20 euros, à valoir sur le prochain rechargement mensuel identique, entre octobre et décembre 2016. Cette remise est de 5 euros pour les forfaits Navigo Solidarité.

  • Y-a-t-il des exceptions ?

Si vous vivez dans Paris mais que vous empruntez une ligne concernée par le dédommagement dans le cadre de votre travail, il vous est possible de déposer une demande. Dans le cas où celle-ci serait refusée, une réclamation peut être portée sur le site. "Des justificatifs professionnels, permettant d'établir sur quelle ligne vous vous déplacez quotidiennement, vous seront demandés", précise la SNCF. A noter que les demandes doivent être formulées avant le 30 septembre.