Patrick Pouyanné : "les résultats de Total vont baisser d’un peu plus de 20% cette année"

  • A
  • A
19 partages

Le successeur de Christophe de Margerie à la tête de Total a expliqué que le groupe "résiste" à la baisse des prix du pétrole, malgré des résultats en baisse.

INTERVIEW

Malgré la baisse des prix du pétrole, "Total résiste, parce qu’on est dans la production mais aussi dans la transformation du pétrole, dans le raffinage, dans la distribution", a expliqué Patrick Pouyanné mardi dans la Matinale d'Europe 1. L'heure n'est pourtant pas à la fête pour le PDG de Total : "on ne va reconstituer aucune marge. Nos résultats baissent, ils vont baisser d’un peu plus de 20% cette année". Patrick Pouyanné est PDG de Total depuis fin décembre 2015. Il a succédé à Christophe de Margerie, décédé dans un accident d'avion en Russie, le 20 octobre 2014.

Pas de d'emplois supprimés. Contrairement au groupe pétrolier BP, qui a annoncé la suppression d'au moins 4.000 postes en deux ans, Total n'a pas prévu de supprimer d'emplois. "L’emploi ne peut pas être la variable d’ajustement", a-t-il appuyé. "Parce que j’aurai besoin de mes salariés quand le prix va remonter. Et il va remonter un jour, je ne sais pas quand." Avant d'ajouter : "nous avons pris une autre attitude, qui consiste à dire que quand il y a des départs en retraite, nous ne pouvons pas remplacer tous les départs. Nous recrutons, moins, mais nous avons quand même recruté". Patrick Pouyanné a affirmé qu'en 2015, Total a recruté 700 personnes en France "au lieu de 1.200".

Une partie des actionnaires payés en actions. Les actionnaires du groupe n'ont pas vu leurs dividendes baisser. En revanche, Total a proposé "de leur payer leurs dividendes en partie en actions". Cette offre a été acceptée par la moitié des actionnaires, selon le PDG de Total.