Un petit boîtier pour détecter ses fuites d'eau à distance

  • A
  • A
12 partages

Loïc Berthelot, patron d'une entreprise de plomberie, a créé des applications permettant de gérer sa consommation d'eau à distance.

INTERVIEW -

Plombier, patron de start-up et entrepreneur : Loïc Berthelot est tout cela à la fois. Ce patron d’une entreprise de plomberie a créé deux applications, Ostop et Oplug, destinées à gérer la consommation d’eau de ses clients. Il est revenu sur son parcours, lundi dans la Matinale d’Europe 1. Ses innovations lui ont valu le prix d’Artisan de l’année 2015, décerné par Artisans Mag’.

Gérer son eau à distance. Tout part d’un afflux de demandes d’intervention pour des fuites d’eau, en 2011. Soucieux de répondre à toutes, il a l’idée d’une première application dont les utilisateurs peuvent lui envoyer une photo de leur sinistre. Ces images permettent aux plombiers de faire un diagnostic à distance et d’envoyer très rapidement un devis à leurs clients. Quelques années plus tard, il crée le boîtier connecté Oplug, qui permet de contrôler en temps réel la consommation d’eau de ses propriétaires. "Le numérique est une révolution qui permet de tout accélérer”, s’enthousiasme Loïc Berthelot. "On s’est rendu compte que tous les gens qui nous appelaient avaient un dégât des eaux et nous demandaient de venir de toute urgence, alors que la fuite est quelquefois là depuis un mois." 

Le plombier connecté voit une autre utilité à cet outil, qui peut selon lui sauver la vie de personnes âgées isolées. "On ne peut pas vivre dans un logement sans utiliser d’eau. Quand on n’utilise pas d’eau, c’est qu’il y a un souci", qui peut être détecté grâce à une alerte en cas de consommation nulle. Ostop, un autre dispositif, permet de couper l’eau à distance. L’installation de ces deux outils coûte environ 180 euros, auxquels s’ajoute un abonnement mensuel. L'entreprise de Loïc Berthelot emploie 30 personnes et génère un chiffre d’affaires annuel de 3,5 millions d’euros,