Non, Dailymotion ne deviendra pas hongkongais

  • A
  • A
Non, Dailymotion ne deviendra pas hongkongais
@ LIONEL BONAVENTURE/AFP
Partagez sur :

ABANDON - Le groupe hongkongais PCCW a annoncé lundi "mettre un terme" aux discussions sur l'acquisition de 49% de la plateforme de vidéo.

Face au veto du gouvernement français, le groupe hongkongais PCCW jette l'éponge : il a annoncé lundi sa décision de "mettre un terme" aux discussions sur l'acquisition de 49% de Dailymotion. "La volonté exprimée du gouvernement français de favoriser la recherche d'une solution européenne décourage la participation d'entreprises internationales. Nous avons donc décidé de mettre un terme à nos discussions avec Dailymotion et ses propriétaires actuels", a expliqué PCCW dans un communiqué. Le principal actionnaire de la plateforme de vidéo, Orange, va devoir trouver un nouveau repreneur ou partenaire pour financer le développement du concurrent de Youtube. Et ce pourrait être VIvendi.

Orange cherche un partenaire pour Dailymotion. Orange, qui contrôle Dailymotion depuis 2012, cherche activement un partenaire en mesure de financer la croissance de cette plateforme de vidéos en ligne, rivale de Youtube, et d'assurer son développement hors d'Europe. Car si Dailymotion est le deuxième service de vidéos en ligne au monde, l'écart avec Youtube est immense. L'entreprise française cherche donc un partenaire pour financer son développement et pensait avoir trouvé le profil idéal avec Yahoo. Mais suite à l'opposition d'Arnaud Montebourg, alors ministre du Redressement productif, les négociations avaient capoté au printemps 2014.

Orange pensait avoir trouvé la solution de rechange avec le fonds hongkongais PCCW, présents dans les médias et les télécoms. D'autant que ce dernier présente un avantage de taille : l'Asie est une zone dans laquelle Youtube ne s'est pas encore imposé et où Dailymotion peut potentiellement prendre la première place. Mais si le ministre en charge de l’Economie a depuis changé, sa position est toujours la même : la France souhaite garder un peu d'influence sur Dailymotion et préférerait un partenaire européen. Qui reste donc à trouver.

Et si Vivendi entrait dans la danse ? Ce partenaire européen, Orange l'a peut-être déjà trouvé : Vivendi aurait fait une offre de rachat à hauteur de 250 millions d'euros, selon les informations d'Europe 1. Un groupe domicilié en France et qui remplirait les conditions fixées par l'Etat français.

>> LIRE AUSSI - Dailymotion bientôt racheté par Vivendi ?

>> LIRE AUSSI - Dailymotion : après Montebourg, Macron dit non aux Chinois

>> LIRE AUSSI - Dailymotion : Montebourg en a-t-il trop fait ?