MoryGlobal demande sa liquidation judiciaire

  • A
  • A
MoryGlobal demande sa liquidation judiciaire
@ PHILIPPE DESMAZES / AFP
Partagez sur :

Le successeur de Mory Ducros n'a reçu aucune offre de reprise et va demander à pouvoir mettre la clé sous la porte. Plus de 2.000 emplois sont en jeu.

Ca y est, MoryGlobal, successeur de Mory Ducros, arrive au bout de sa route. L'administrateur judiciaire du transporteur routier va demander le placement de l'entreprise en liquidation judiciaire au 31 mars, a annoncé mercredi un porte-parole du groupe.

L'administrateur judiciaire a fait cette annonce mercredi aux membres du comité d'entreprise. Il revient au tribunal de commerce de Pontoise de placer la société ou non en liquidation. Plusieurs offres de reprise ont été déposées, mais elles sont toutes partielles, aucune offre de reprise de l'ensemble de l'entreprise n'ayant été reçue, suite au placement en redressement judiciaire de MoryGlobal.

Encore 2.200 emplois menacés. Victime de la concurrence étrangère, le transporteur de colis Mory Ducros a disparu en février 2014 pour renaître sous l'appellation MoryGlobal. Mais malgré la suppression de plus de la moitié des emplois et l'effacement de la dette, la nouvelle société n'a pas réussi à rebondir.

L'entreprise est née il y a un an sur les cendres de Mory Ducros au prix d'un plan de 2.800 suppressions de postes, présenté par le fonds Arcole industries, son propriétaire et également repreneur. Le transporteur emploie désormais 2.200 salariés dans 50 agences en France et n'a pas réussi à se relancer car "les financements promis à la création de la société n'ont pas été au rendez-vous", dixit son PDG, Jean-Louis Demeulenaere.

>> LIRE AUSSI - MoryGlobal suit les (mauvais) pas de Mory Ducros

>> LIRE AUSSI - Mory VS Ducros : chronique d'un mariage raté