Margerie victime de "négligence criminelle" ?

  • A
  • A
Margerie victime de "négligence criminelle" ?
@ Reuters
Partagez sur :

ENQUÊTE - Les premiers éléments de l'enquête sur la mort accidentelle de Christophe de Margerie pointent vers le conducteur de la déneigeuse.

Les conditions dans lesquelles le PDG de Total, Christophe de Margerie, a perdu la vie restent troubles. L'avion privé dans lequel il avait embarqué est entré en collision avec une déneigeuse alors qu'il s'apprêtait à décoller de l'aéroport de Vnoukovo, près de Moscou. L'appareil s'est écrasé peu avant minuit en provoquant la mort de la totalité de ses occupants : le patron de Total et trois membres d'équipage.

Les autorités russes ont dans la foulée ouvert une enquête et incriminé dans un premier temps le conducteur de la déneigeuse, qui aurait été ivre au moment de l'accident. Quelques heures plus tard, le comité d'enquête visait la direction de l'aéroport. "Il ne s'agit pas d'un tragique concours de circonstances, mais d'une négligence criminelle des fonctionnaires" qui ont échoué à coordonner dûment le travail de leurs employés.

>> PORTRAIT - Christophe de Margerie, un investissement total dans le pétrole

christophe de margerie, crash, falcon, accident, moscou, 1280

© Reuters

La faute à l'alcool ? En attendant la récolte de preuves, le comité d'enquête russe a rapidement avancé quatre explications possibles à ce crash : "une erreur des aiguilleurs du ciel", "les actes du conducteur de la déneigeuse [qui] était en état d'ivresse", "les mauvaises conditions météorologiques" et "une erreur de pilotage". "Il a été établi que le conducteur de la déneigeuse était en état d'ivresse", a précisé le comité d'enquête russe, une accusation ensuite démentie par son avocat.

Mais, là aussi, c'est le grand flou : les autorités russes et le Bureau d'enquêtes et d'analyses pour la sécurité de l'aviation civile ont annoncé que le conducteur de déneigeuse serait mort dans l'accident, tandis que d'autres sources affirment qu'il aurait survécu. Ce qui est bien le cas, puisque son avocat a affirmé à la mi-journée que son client "est choqué. Il considère qu'il n'est pas coupable car il a suivi toutes les instructions du 'dispatcher'",  la personne chargée de la régulation de la circulation sur les pistes.

L'enquête élargie à "des dirigeants plus haut placés de l'aéroport". Les aiguilleurs du ciel de Vnoukovo seront ainsi "examinés au sujet de la consommation d'alcool et de substances psychotropes", a précisé le comité d'enquête. Avant d'ajouter, énigmatique : "même s'il y a déjà des premiers suspects, il est évident que derrière la négligence des exécutants directs, il y a des dirigeants plus haut placés de l'aéroport", souligne le comité, en ajoutant ne pas exclure d'autres interpellations. Les boîtes noires de l'avion ont déjà été découvertes et remises à des spécialistes appropriés pour être déchiffrées.

>> LIRE AUSSI - Margerie : "la France perd un grand capitaine d'industrie", dit Valls

Paris ouvre aussi une enquête. Le parquet de Paris a également ouvert une enquête pour "homicides involontaires", confiée à la Section de recherche de la gendarmerie des transports aériens. L'ouverture d'une enquête en France pour des faits survenus à l'étranger est courante lorsqu'une ou plusieurs des victimes a la nationalité française.

Trois enquêteurs du Bureau français d'enquêtes et d'analyses (BEA) sont arrivés mardi soir à Moscou pour éclaircir les conditions de la mort de Christophe de Margerie.