Michel Sapin : "des économies sur le logement et la santé"

  • A
  • A
Partagez sur :

INTERVIEW E1 - Le ministre des Finances a estimé que des économies pouvaient être réalisées sur le logement et la santé pour financer les dépenses supplémentaires de la Défense.

Le renforcement du budget de la Défense ne devrait pas faire que des heureux. Mercredi, François Hollande a annoncé le déblocage de 3,8 milliards d'euros pour assurer la sécurité des Français. Mais "tout effort supplémentaire doit être compensé par des efforts sur d'autres ministères", a prévenu Michel Sapin, le ministre des Finances invité jeudi sur Europe 1. Deux ministères devront donc particulièrement se mettre au régime : le logement et la santé. "Il y a des économies possibles sur le logement, sans remettre en cause ni les solidarités ni le soutien au secteur du bâtiment. Dans le domaine de la santé, nous pouvons arriver à diminuer l'augmentation des coûts. Oui, l'année prochaine il y aura un effort d'économies sur l'assurance maladie", a révélé le ministre.

"La sécurité des Français ne se discute pas". La priorité donnée à la Défense a été confirmée par Michel Sapin. "La sécurité des Français ne se discute pas. Il est légitime que la priorité aille à la sécurité et que cela aboutisse à des augmentations de personnels destinées à la sécurité", a assuré le ministre. "L'armée en a besoin (d'une augmentation de ses crédits, ndlr), pas parce que c'est l'armée, mais parce qu'aujourd'hui elle est un élément de notre sécurité, y compris intérieure", a-t-il défendu. "L'armée fait des économies, donc des économies de fonctionnement, mais pas sur les moyens qui sont mis à sa disposition. Cela fait partie des éléments qui permettent d'avoir davantage de moyens. Ce qui est bon pour l'armée, c'est quand les choses sont planifiées", a conclu le ministre des Finances.

L'intégralité de l'interview de Michel Sapin :



Sapin : "La sécurité des Français ne se discute...par Europe1fr

>> LIRE AUSSI - Hollande va renforcer le budget de la Défense