Macron n'a "pas de tabou, ni de posture" sur l'assurance-chômage

  • A
  • A
Macron n'a "pas de tabou, ni de posture" sur l'assurance-chômage
@ MaxPPP
Partagez sur :

Le ministre de l'Economie estime qu'une réforme de l'assurance-chômage est nécessaire.

L’INFO. Emmanuel Macron marche dans les pas de Manuel Valls. En plein débat à gauche sur l'opportunité de débattre du montant et de la durée des allocations, le ministre de l'Economie, Emmanuel Macron, a jugé dimanche qu'il ne devait "pas y avoir de tabou ni de posture" sur l'assurance-chômage.

>> LIRE AUSSI - L'indemnisation des chômeurs peut-elle être réformée ?

"Il y a eu une réforme, elle est insuffisante." Le Premier ministre avait lancé le débat, lundi à Londres, en estimant que la question du montant et de la durée de l'indemnisation du chômage devait "être posée", selon des propos rapportés dans la presse. "L'assurance-chômage est en déficit de 4 milliards d'euros; quel responsable politique peut s'en satisfaire? Il y a eu une réforme, elle est insuffisante. On ne pourra pas en rester là. C'est aux partenaires sociaux qu'il appartient de faire avancer les choses", a renchéri Emmanuel Macron dans le JDD.

Hollande esquive. Devant le tollé suscité à gauche par les propos de Manuel Valls, qualifiés de "provocation" par les syndicats, François Hollande s'était, lui, montré plus évasif jeudi, en renvoyant aux négociations entre partenaires sociaux. "Sur l'indemnisation du chômage il y a une convention qui vient d'être signée en 2014 et une autre est prévue en 2016 et il y a une rencontre qui est organisée entre les partenaires sociaux et Pôle emploi", avait-il dit.

>> A LIRE AUSSI - Assurance chômage : Hollande recadre Valls