Les Français se détournent toujours du Livret A et du LDD

  • A
  • A
Les Français se détournent toujours du Livret A et du LDD
@ MAXPPP
Partagez sur :

ÉPARGNE - Pour le cinquième mois consécutif, les Français se sont détournés du produit star de l'épargne. 

Les Livrets A se vident encore et toujours... Pour le cinquième mois consécutif, le produit d'épargne le plus répandu en France a enregistré davantage de retraits que de dépôts au mois de septembre. Une balance négative qui se chiffre à 23,37 milliards d'euros, selon les informations diffusées par la Caisse des dépôts et constitue la plus forte décollecte depuis 1989.

>> LIRE AUSSI - Le désamour des Français pour le Livret A se creuse 

Septembre, un mois difficile. Le Livret A est à la peine depuis plusieurs mois. Il souffre notamment d'une rémunération historiquement basse, à 1% depuis le 1er août en raison de la faiblesse de l'inflation. Septembre est, de surcroît, un mois souvent difficile pour ce livret, en raison des dépenses de rentrée scolaire ou du paiement du dernier tiers de l'impôt sur le revenu. En septembre 2013, il avait également connu une décollecte nette, à -1,56 milliard d'euros.

>> LIRE AUSSI - Depuis août, le Livret A ne rapporte plus que 1%

Le LDD souffre aussi. Autre livret apprécié, le Livret de développement durable (LDD), a connu les mêmes déboires en septembre avec des retraits supérieurs aux dépôts à hauteur de 780 millions d'euros. Depuis le 1er janvier, sa collecte reste tout de même positive, à 870 millions d'euros. Au total, 366,4 milliards d'euros étaient déposés fin septembre sur un Livret A ou un LDD, montant en baisse de 3,15 milliards d'euros par rapport à fin août.

>> LIRE AUSSI - Un Français sur deux prêt à favoriser un autre placement que le livret A

Année difficile pour les livrets. Sur les neuf premiers mois de l'année, la collecte nette (les dépôts moins les retraits) devient négative et s'établit à -1,66 milliard d'euros. Au cours de la dernière décennie, le Livret A a notamment connu une décollecte nette (retraits supérieurs aux dépôts) annuelle en 2005 (-3,43 milliards d'euros). Il ne reste plus que trois mois pour inverser la tendance...