Les voeux par SMS en baisse chez Orange et SFR, en hausse chez Free

  • A
  • A
Les voeux par SMS en baisse chez Orange et SFR, en hausse chez Free
@ AFP
Partagez sur :

Les opérateurs sont concurrencés depuis plusieurs années par l'utilisation croissante des MMS, des applications de messagerie mobile ou des réseaux sociaux.

Les traditionnels textos du Nouvel An sont-ils en baisse ? Le nombre de SMS envoyés pour le Nouvel An a de nouveau reculé chez Orange et SFR. Ils ont toutefois progressé chez Free Mobile. Les MMS (messages multimédias), eux, se portent bien, selon des décomptes communiqués vendredi par ces opérateurs télécoms.

Free sort du lot. Orange a recensé près de 101 millions de SMS entre 21 heures et 2 heures dans la nuit de jeudi à vendredi, soit une baisse de 2,5% par rapport à l'an dernier. Chez SFR, le recul est de 3%, avec 162 millions de textos sur la tranche minuit-14 heures. Au total, plus de 321 millions de SMS ont été envoyés par le biais de cet opérateur, du 31 décembre jusqu'au 1er janvier à 14 heures. En revanche, les abonnés de Free Mobile ont envoyé 62,7 millions de messages texte, contre seulement 57 millions il y a un an, entre 21 heures et 2 heures.

Nette hausse des MMS. Le volume de MMS (messages agrémentés d'images ou vidéos) a nettement progressé chez Orange, avec 6,5 millions de messages (+16,7%), et dans une moindre mesure chez SFR (+2% entre minuit et 14H00, à 8,7 millions). SFR note par ailleurs une hausse de 20% du trafic 4G sur les réseaux sociaux et messagerie instantanée, du 31 décembre au 1er janvier à 14 heures.

66,6 milliards de SMS sur l'année 2015. Au total, 66,6 milliards de SMS ont été envoyés en 2015 par les abonnés d'Orange, en hausse de 2,4% par rapport à 2014. 1,4 milliard de MMS ont été émis sur ce réseau (+24%). Bouygues n'avait pas communiqué de données en fin d'après-midi vendredi.

Concurrencés par les MMS et les applis. L'an dernier, les trois grands opérateurs, Orange, SFR et Bouygues, avaient pour la première fois enregistré une baisse du nombre de SMS émis pour le changement d'année. Ils sont concurrencés depuis plusieurs années par l'utilisation croissante des MMS, des applications de messagerie mobile ou des réseaux sociaux.