Les places de parking, valeur refuge

  • A
  • A
Les places de parking, valeur refuge
@ MAXPPP
Partagez sur :

INFO E1 - De plus en plus de particuliers les préfèrent aux appartements pour investir.

C'est LE nouvel investissement à la mode. La place de parking, moins chère et plus rentable que l'appartement, a de plus en plus la cote auprès des investisseurs. En Île-de-France, les ventes ont ainsi progressé de 30 % en 15 ans et l'an dernier, plus de 9.000 places ont ainsi trouvé preneur. Les agences immobilières croulent aujourd'hui sous les demandes de particuliers, à la recherche de l'emplacement idéal.

• Un investissement simple. Un phénomène qui tient à deux principaux facteurs. D'abord, le "casse-tête"  qu'est devenu l'investissement locatif. Entre l'encadrement des loyers, les charges élevées et les locataires à problèmes, acheter un appartement pour le louer relève parfois d'un véritable parcours du combattant. Alors qu'à l'opposé, le prix des emplacements de parking n'est soumis à aucun contrôle légal et ne requiert pas d'entretien particulier. Comme le souligne non sans humour Laura, qui possède deux places de garage : "On ne m'a jamais appelé pour me dire que la douche ne fonctionnait pas !"

Une valeur qui peut tripler. Mais le principal atout du parking, c'est d'abord sa rentabilité. Car en plus des loyers perçus chaque mois, le prix de la place elle-même peut s'envoler. "Dans certains cas, la valeur peut être multipliée par trois en l'espace de cinq ans", assure Léo Attias, agent immobilier à Paris. Et avec un investissement de départ compris entre 15 et 50.000 euros, acheter une place est à la portée de toutes les bourses. Le résultat, c'est que la demande atteint des sommets : des jeunes voulant se lancer dans l'immobilier, des investisseurs à la recherche d'un placement sûr, les places de parkings semblent être un nouvel Eldorado pour tous ceux voulant dépenser leur capital sans prendre de risques.

Toutes les places ne se valent pas. Attention toutefois, comme pour les logements, toutes les places de parking ne se valent pas. Pour les agents immobiliers, il faut avant tout privilégier les centres-villes et les quartiers où beaucoup d'entreprises s'installent. "Un parking dans le 8ème ou le 16ème arrondissement de Paris, par exemple, n'a pas la même valeur que la même place en banlieue par exemple. Mais pour peu qu'on soit dans des quartiers d'affaires, c'est un placement sûr, car les places de garage y sont très prisées", précise Léo Attias.