Les Européennes gagnent 16% de moins que les hommes

  • A
  • A
Les Européennes gagnent 16% de moins que les hommes
Les instances dirigeants de l'Union européenne veulent "montrer l'exemple" en matière d'égalité salariale.@ EMMANUEL DUNAND / AFP
Partagez sur :

À la veille de la journée internationale des droits des femmes, les statistiques européennes montrent que le rattrapage salarial entre les sexes n'est toujours pas assuré.

Les femmes ont gagné en moyenne 16% de moins que les hommes dans l'UE en 2016, selon les chiffres compilés par l'office européen de statistiques Eurostat publiés mercredi, à la veille de la journée internationale des droits des femmes.

Forts écarts en Allemagne et au Royaume-Uni. "Pour chaque euro gagné dans l'heure par un homme, une femme gagnait en moyenne 84 centimes" en 2016, résume Eurostat dans un communiqué de presse. Les écarts atteignent plus de 20% en Estonie (25,3%), en République tchèque (21,8%), en Allemagne (21,5%), au Royaume-Uni (21%) et en Autriche (20,1%)

À l'inverse, les salaires se rejoignent en Roumanie (5,2% d'écart), en Italie (5,3%), au Luxembourg (5,5%). En Belgique, en Pologne, en Slovénie et en Croatie l'écart de salaire est aussi inférieur à 10%. En France, l'écart de rémunération est de 15,2%.

L'exécutif européen veut "montrer l'exemple". Globalement, la différence de salaire s'est réduite dans l'UE, de 0,6 point de pourcentage (pp), entre 2011 et 2016. Les principaux rattrapages ont été enregistrés en Roumanie (-4,4 pp), en Hongrie (-4,0 pp), en Espagne et en Autriche (-3,4 pp). Toutefois, les écarts de rémunération s'accentuent encore dans certains pays de l'Union, comme au Portugal (+4,6 pp) et en Slovénie (+4,5 pp).

Mardi, 15 des 28 membres de la Commission européenne ont publié une déclaration commune rappelant que l'égalité entre les femmes et les hommes était "l'une des valeurs fondamentales de l'Union européenne". L'exécutif européen veut "montrer l'exemple", assurent-ils.