Les chiffres (effarants) du gaspillage textile en France

  • A
  • A
Les chiffres (effarants) du gaspillage textile en France
@ JIM WATSON / AFP
Partagez sur :

ENVIRONNEMENT - La France recycle encore une faible part de ses vêtements alors que l’enjeu est de taille.

A force de campagnes de sensibilisation et d’efforts de pédagogie, notamment dans les émissions télévisées sur la cuisine, les Français ont pris conscience du gaspillage alimentaire. Le gaspillage textile est en revanche encore méconnu, alors que les enjeux sont tout aussi importants. France 5 a donc décidé de se pencher sur la question et diffuse dimanche à 20h40 un documentaire intitulé Vêtements, n’en jetez plus !

Europe 1 l'a visionné en avant-première et en a tiré plusieurs chiffres édifiants.

30 kg d’habits achetés chaque année. Un chiffre permet de prendre la mesure du problème : une femme achète en moyenne 30 kg de textile par an, d’après le documentaire Vêtements, n’en jetez plus ! Vous trouvez que cela fait beaucoup ? C’est pourtant dans la moyenne des pays européens les plus riches, à l'image du Royaume-Uni, où chaque personne achète en moyenne 20 kilos de vêtements par an, tous sexes confondus.

Moins d’un quart de nos vêtements sont recyclés. A l’échelle du pays, les Français achètent environ 700.000 tonnes de textile, qu’il s’agisse de vêtements, de linge ou de chaussures. Mais en fin de chaîne, moins d’un quart de ces achats se retrouvent dans les filières de recyclage : les associations de collecte de vêtements traitent en moyenne 160.000 tonnes par an. Pour revenir à l’échelle individuelle, la France recycle seulement 2,5 kilos de textile par an et par personne, c’est-à-dire deux fois moins que les Allemands.

114 euros d’habits jamais portés dans chaque logement. La France a donc des progrès à faire en termes de recyclage mais aussi de comportement. Nous achetons bien plus d’habits qu’auparavant, notamment à cause des magasins ayant généralisé les petits prix et la fast fashion, à l’image de H&M, Zara ou encore Primark. Sauf que ces achats ne sont pas toujours utiles : on estime que chaque logement renferme l’équivalent de 114 euros de vêtements qui ne sont jamais portés. Ce que confirme un autre chiffre avancé par le site spécialisé Planetoscope : 60% des Français ont des vêtements qu’ils ne portent jamais.

442 millions d’euros jetés chaque année. La France a donc de la marge pour arriver à une utilisation plus efficiente de ses habits, d’autant que ces vêtements jetés représentent une mine d’or : l’équivalent de 442 millions d'euros. Certaines entreprises l’ont bien compris et ont investi le secteur du recyclage des vêtements, souvent en coordination avec le monde associatif.