Le pays champion du travail au noir est...

  • A
  • A
Le pays champion du travail au noir est...
@ MAXPPP
Partagez sur :

FRAUDE - La Commission s'est penchée sur le travail non déclaré au sein de l'Europe.

L’info. Le travail non déclaré concerne tous les pays de l’Union européenne mais dans des proportions qui varient d’un Etat à l’autre. La Commission européenne a donc décidé de mener une enquête pour savoir quels étaient les pays les plus concernés. Sans surprise, la Grèce arrive en tête de ce triste classement.

Grèce, Pays-Bas et Lettonie les plus concernés. La Grèce se révèle être le pays le plus touché puisque 30% des personnes interrogées y déclarent avoir eu recours au travail au noir au cours des douze derniers mois. Les Pays-Bas et la Lettonie complètent ce podium. A contrario, la Pologne, l’Allemagne, le Royaume-Uni et l’Espagne font figure de bons élèves.

Le classement (proportion des sondés ayant eu recours au travail au noir au cours de l’année écoulée):

1/ Grèce (30%)
2/ Pays-Bas (29%)
3/ Lettonie (28%)
4/ Danemark et Malte (23%)
6/Slovénie (22%)
7/ République Tchèque (19%)
8/ Slovaquie (16%)

23/ France (9%)
24/ Espagne et Royaume-Uni (8%)
26/ Allemagne (7%)
27/ Pologne (5%)

Les secteurs les plus sensibles. Sans surprise, les secteurs les plus concernés sont ceux du bâtiment (petites constructions et rénovation), de la réparation automobile, des services à domicile (nettoyage et garde d’enfant principalement) et de la restauration.

Chaque pays a néanmoins ses spécificités : les pays les plus riches fraudent surtout sur les services à domicile, comme c’est le cas au Luxembourg, à Chypre, aux Pays-Bas et en Autriche. Tandis que les pays d’Europe du Sud et de l’Est trichent surtout dans les secteurs de la restauration.

A lire aussi

 INTERVIEW - Pourquoi le travail au noir explose-t-il ?

LE CHIFFRE - Travail au noir : un Français sur trois concerné

ETUDE - Le travail au noir ancré dans l'entreprise