Le chômage ne devrait pas baisser en France avant 2016

  • A
  • A
Le chômage ne devrait pas baisser en France avant 2016
L'OCDE prévoit une hausse du taux à 10,1% fin 2015, avant une légère baisse à 10,0% fin 2016.@ MAXPPP
Partagez sur :

PESSIMISME - L'OCDE ne prévoit pas d'inversion de la courbe du chômage en France d'ici plus d'un an.

Ils ne croient pas vraiment à l'inversion de la courbe du chômage. Le nombre de demandeurs d'emploi en France devrait continuer à augmenter jusqu'à la fin de l'année 2015, avant de se replier légèrement courant 2016, selon les dernières perspectives économiques de l'OCDE publiées mardi.

>> LIRE AUSSI - La précarité, passage obligé pour relancer l'emploi ?

Une hausse à 10,1% en 2015. "Le chômage s'est stabilisé à un niveau élevé", à 9,9% de la population active métropolitaine en 2014, constate l'Organisation de coopération et de développement économiques. Elle prévoit une hausse du taux à 10,1% fin 2015, avant une légère baisse à 10,0% fin 2016. En cause : une activité qui "devrait rester molle aux prochains trimestres". L'OCDE table sur une croissance de 0,4% en 2014, de 0,8% en 2015 et de 1,5% en 2016. De son côté, le gouvernement français prévoit 0,4% cette année et 1% l'an prochain.

Rebsamen continue d'y croire. Le ministre de Travail, François Rebsamen, espère malgré tout "un retournement mi-2015" sur le front du chômage. Pour y parvenir, le gouvernement mise en premier lieu sur le pacte de responsabilité. Ses 40 milliards d'euros octroyés aux entreprises doivent leur permettre de reconstituer leurs marges et les inciter à embaucher. Le Pacte sera complété en 2015 par une loi pour l'activité, que le ministre de l'Economie doit présenter le 10 décembre en conseil des ministres. Mais dans l'immédiat, l'exécutif pare au plus pressé avec les contrats aidés. Le projet de budget pour 2015 prévoit d'en financer 445.000, essentiellement dans le secteur marchand, après 430.000 en 2014.

>> Depuis quand le chômage existe-t-il ? La réponse en vidéo : 



Le chômage existait-il déjà au Moyen Âge ?par Europe1fr