La taxe foncière en hausse dans 13.000 communes

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Selon l'observatoire des taxes foncières de l'Union nationale des propriétaires, plus de 13.000 communes ont augmenté la taxe foncière cette année pour compenser la disparition à venir de la taxe d'habitation.

Après une hausse de la taxe d'habitation, une augmentation de la taxe foncière. Selon l'observatoire des taxes foncières de l'Union nationale des propriétaires (UNPI), plus de 13.000 communes ont fait grimper cette taxe dont le règlement doit être effectué avant lundi cette année pour compenser la disparition à venir de la taxe d'habitation.

+ 19 % à Nice, + 10 % à Villeurbanne. En haut du tableau des mauvais élèves, il y a Nice. Selon l'UNPI, la ville a augmenté de 19% la taxe foncière cette année par rapport à l'an dernier. Un chiffre que conteste Christian Estrosi, le maire de la Ville contacté par Europe 1. Villeurbanne arrive juste derrière avec +10% d'augmentation. Et ces communes ne sont pas les seules commune à avoir augmenté la facture. Limoges, Mulhouse, Toulon...toutes ont mis en place de nouvelles taxes pour les propriétaires.

"Les élus locaux sont prudents". Un signal inquiétant pour Pierre Hotuz, directeur de l'UNPI : "On voit bien que les élus locaux sont prudents. Ils ne font pas totalement confiance au gouvernement qui est censé rembourser la part de taxe d'habitation qui va disparaître et se rattrapent sur d'autres petites taxes locales : la taxe Gemapi sur les inondations, la taxe d'équipement, la taxe d'habitation sur les locaux vacants, la taxe d'habitation sur les résidences secondaires... Et toutes ces taxes sont payées par les propriétaires."

Un risque de décourager les particuliers. L'augmentation de la taxe foncière pourrait avoir deux effets : décourager les particuliers qui veulent accéder à la propriété et entamer l'attractivité du parc immobilier français pour d'éventuels investisseurs.