La nouvelle mode des séjours linguistiques en "one to one"

  • A
  • A
La nouvelle mode des séjours linguistiques en "one to one"
@ CELINE MIHALACHI / AFP
Partagez sur :

L’enfant part dans une famille d’accueil dont l’un des parents est un professeur diplômé.

C’est le début des vacances scolaires pour une partie de la France. Et l'occasion d'envoyer ses enfants à l'étranger. Quelque 150.000 jeunes Français devraient partir cette année en séjour linguistique, selon l’Office, un organisme de certification regroupant une quarantaine d’agences labellisées. Car si les classiques colonies de vacances perdurent, une nouvelle tendance gagne la France : les séjours linguistiques dits "one to one".

Double avantage. Ce n'est pas un séjour comme les autres, mais le principe est simple : vous partez dans une famille à l'étranger - jusque-là rien d'original - sauf, qu'en fait, l'un des parents est professeur diplômé. Donc l’avantage est double : on partage le quotidien de la famille, sans Français autour, et on a des cours particuliers adaptés à votre niveau,

"Comme on était très content, il repart cet été !" Il y a un an, Cécile a envoyé son fils Nathan, 13 ans, en Angleterre, pour une immersion complète : « il n’y a pas vraiment de relation prof/élève. Il avait deux heures de cours le matin avec la maman, qui a passé des évaluations pour pouvoir enseigner. L’après-midi, il faisait du sport. Le reste du temps, il était en famille, à partager les repas… Comme on était très content de cette formule, il repart cet été pour une semaine ! »

Mais ce type de séjour a un coût : comptez plus de 1.000 euros en moyenne pour un séjour d'une semaine pour une personne. C'est presque 50 % plus cher qu'un séjour linguistique en groupe...