La France versera 21,5 milliards d'euros à l'Union européenne en 2016

  • A
  • A
La France versera 21,5 milliards d'euros à l'Union européenne en 2016
@ LOUISA GOULIAMAKI / AFP
Partagez sur :

Ce versement est récupéré en grande partie par la France via des aides à son agriculture. 

Les députés français ont adopté lundi le prélèvement dû par la France au budget de l'Union européenne (UE), qui est évalué à 21,509 milliards d'euros en 2016 dans le projet de loi de finances.

20 milliards en 2015. En 2015, ce prélèvement s'est établi à 20 milliards d'euros. La hausse en 2016 s'explique, selon un rapport de la commission des Finances, par le fait que la France devra s'acquitter de façon rétroactive d'un montant de 0,9 milliard d'euros. Cette somme correspond à des corrections et rabais forfaitaires accordés à certains Etats membres en 2014 et 2015.

Une somme récupérée via la PAC. Le budget de l'UE pour 2016 n'ayant pas encore été adopté, la prévision de prélèvement sur recettes repose sur une anticipation de l'issue de la procédure budgétaire européenne. Tous les groupes ont voté en faveur de ce prélèvement à l'exception de celui du Front de gauche qui a voté contre. La France récupère la plus grande partie de sa contribution au budget de l'Union européenne grâce aux versements d'aides agricoles via la PAC (politique agricole commune). 

Mardi, vote sur les recettes du budget 2016. Les députés doivent se prononcer mardi par un vote solennel sur l'ensemble de la première partie (celle des recettes) du projet de loi de finances pour 2016.