Inde : Renault lance la Kwid, sa super low-cost

  • A
  • A
Inde : Renault lance la Kwid, sa super low-cost
Image d'illustration@ AZZOUZ BOUKALLOUCH / POOL / AFP
Partagez sur :

AUTO - Le constructeur français dévoile mercredi la Kwid, sa nouvelle voiture low-cost qui ne devrait pas coûter plus de 5.000 euros. 

Il fera le déplacement pour l'occasion. Carlos Ghosn, PDG de Renault, sera mercredi à Chennai, en Inde, afin de présenter officiellement la Kwid, son nouveau véhicule low-cost qui devrait coûter entre 4.000 et 5.000 euros. D'abord destiné à l'Asie, elle pourrait cependant essaimer dans le reste du monde. Et pourquoi pas en France, sur les pas de la désormais célèbre Logan. Renault, qui peine à monter en gamme, se relance ainsi dans une fabrication à bas-coûts qui lui a, jusqu'ici, réussit. 



Pas d'électronique à bord. Si la nouvelle low-cost de Renault bat des records de coûts, c'est qu'elle est low-cost de A à Z. Si le prix de la main d'oeuvre est limité au maximum, la voiture, elle, n'aura pas d'électronique embarquée. Ses pièces détachées ont été recyclées après une première utilisation sur d'autres véhicules.

L'Inde d'abord… La dernière petite nouvelle de Renault sera fabriquée à Chennai, capitale du Tamil Nadu, dans le sud-est de l'Inde. Le constructeur français choisit ainsi un marché en pleine croissance où 2,57 millions de voitures ont été vendues en 2014, soit +150% par rapport à 2005. Mais la Kwid pourrait ensuite s'exporter dans le reste de l'Asie, en Iran par exemple, en Amérique du Sud ou encore en Afrique.

...et pour les Français ? Pour arriver en France, la nouvelle low-cost de Renault pourrait trouver une porte d'entrée idéale dans l'usine de Tanger, au Maroc. Et la demande en France pourrait être au rendez-vous. "Il y a une catégorie de clientèle qui n'achète pas du tout de voiture neuve, ce sont les moins de 30 ans", explique Flavien Neuvy, directoire de l'Observatoire Cetelem de l'automobile qui rappelle que "pour les jeunes, acheter une voiture neuve est un effort financier qui est très important" et qu'ils se tournent donc "vers le marché de l'occasion". "Quand on vend une voiture neuve en France, on vend trois voitures d'occasions", ajoute-t-il. Par conséquent, selon ce spécialiste, le dernier modèle de Renault , "pas cher", pourrait séduire cette catégorie d'acheteurs.

Le même destin que la Logan ? Mais en Europe, la Kwid coûterait plus cher qu'en Inde car les normes de pollution et de sécurité sont plus contraignantes. Il faudrait donc peut-être débourser entre 6.000 et 6.500 euros, toujours moins cher cependant que la Logan qui coûte 8.000 euros. Cette dernière d'abord lancée en Roumanie a fini par séduire tout le continent à partir de 2004 et représente aujourd'hui 10% des ventes aux particuliers