Impôt et CSG : l'Assemblée adopte l'amendement Ayrault

  • A
  • A
Impôt et CSG : l'Assemblée adopte l'amendement Ayrault
@ JOEL SAGET / AFP
Partagez sur :

Cet amendement qui propose de baisser la CSG sur les bas revenus a été adopté jeudi par les députés par 35 voix contre 21.

Ils n'auront pas suivi l'avis du gouvernement. Les députés ont finalement adopté jeudi l'amendement Ayrault par 35 voix contre 21. 

CSG fusionnée avec l'impôt sur le revenu. Après près de deux heures de débat intense dans un hémicycle inhabituellement garni, les députés ont donné leur feu vert à l'amendement de Jean-Marc Ayrault et de Pierre-Alain Muet, présenté dans le cadre du projet de budget de l'Etat pour 2016, avec une ultime retouche supprimant toute référence à la perspective d'un "impôt citoyen sur le revenu" fusionnant impôt sur le revenu et Contribution sociale généralisée (CSG).

Pour qui et combien ? L'amendement concerne ceux qui gagnent jusqu'à environ 1.450 euros nets par mois, soit environ 1,3 fois le Smic. En clair, ils pourraient voir leur impôt baisser pour un gain d'environ… 100 euros nets par mois.

La CSG est cet impôt prélevé tous les mois sur vos revenus. Tous les salariés, qu'ils soient smicard ou cadre dirigeant, sont imposés au même taux (8% avec la CRDS). Une situation injuste qu'il faut bouleverser, selon Jean-Marc Ayrault et Pierre-Alain Muet, qui proposaient dans leur amendement de ramener ce taux à 1,5% pour les plus modestes.