Impôts : c'est le dernier jour pour envoyer sa déclaration papier

  • A
  • A
Impôts : c'est le dernier jour pour envoyer sa déclaration papier
@ THOMAS COEX/ARCHIVES AFP
Partagez sur :

PAPERASSE - Les contribuables ont jusqu'à minuit, cachet de La Poste faisant foi, pour envoyer leur déclaration de revenus. Ceux qui effectuent la démarche en ligne ont au moins une semaine de plus.

Les centres postaux risquent d'être pris d'assaut juste avant minuit : les contribuables ont jusqu'à mardi soir pour envoyer leur déclarations de revenus pour l'année 2014. Une date-butoir qui ne concerne que les contribuables ayant privilégié une déclaration en version papier, ceux qui ont opté pour une version numérique ayant au moins jusqu'au 26 mai.

Les différentes dates limites. Pour rappel, les déclarations de revenus version papier doivent être postées avant le 19 mai à minuit. Pour les déclarations sur internet, la date butoir dépend du département de résidence :
- jusqu'au mardi 26 à minuit pour les départements compris 01 et 19 inclus
- jusqu'au mardi 2 juin minuit pour les départements compris 20 et 49 inclus
- jusqu'au mardi 9 juin minuit pour les départements compris 50 et 974/976

Ce qui a changé en 2015 côté impôts. La principale nouveauté de cette année est la suppression de la première tranche du barème de l'impôt sur le revenu : celle qui démarrait à 6.011 euros de revenus annuels pour une personne seule et allait jusqu'à 11.991 euros. Auparavant, les personnes concernées payaient 5,5% du montant de leur revenu situé entre cette fourchette. Un contribuable seul qui gagnait 11.000 euros par an, par exemple, devait s'acquitter d'un impôt de 5,5% sur les 4.089 euros qui entrent dans la tranche, soit environ 224 euros.

Désormais, la première tranche démarre à 9.691 euros et s'arrête à 26.631 euros et elle est imposée à 14%. Pour reprendre l'exemple plus haut, une personne gagnant 11.000 euros sera donc taxée à 14% sur les 1.309 euros situés dans la tranche, soit environ 180 euros. Le gouvernement estime ainsi que 9 millions de foyers fiscaux vont voir leur impôt diminuer, voire disparaître totalement, grâce à cette mesure.

L'autre nouveauté à retenir est la simplification du crédit d'impôt dont vous pouvez bénéficier si vous faites des travaux d'économie d'énergie dans votre logement. Ce crédit d'impôt, de 30% du montant de la dépense, s'applique même si vous ne faites qu'un seul changement (un changement de fenêtre ou de chaudière par exemple). Auparavant, il fallait faire plusieurs travaux simultanément, ce que les spécialistes appellent un "bouquet de travaux". Précision importante : ce crédit d'impôt s'applique aux travaux effectués à compter du 1er septembre 2014 et non pas du 1er janvier 2014.

>> Impôts : que se passe-t-il si l'on ne déclare pas à temps ?


Impôts : quelles sanctions si je ne n'envoie...par Europe1fr