Hollande dévoile son "pacte de responsabilité"

  • A
  • A
Hollande dévoile son "pacte de responsabilité"
@ Reuters
Partagez sur :

CONFERENCE - Le président a notamment annoncé mardi la fin des cotisations familiales sur les entreprises d'ici à 2017.

Lors de ses vœux, François Hollande avait promis des baisses de charges pour les entreprises. Le chef de l’Etat a profité de sa troisième conférence de presse pour détailler ce qu'il avait alors appelé "pacte de responsabilité". Centré sur les entreprises, il doit être "officiellement lancé le 21 janvier". Son objectif : diminuer les charges sur les entreprises afin de relancer l’emploi et l’investissement. Europe1.fr revient sur les principales annonces.

>> A lire aussi : Emploi : baisser les charges, ça marche ?

La mise au point. "Je ne suis pas gagné par le libéralisme, c'est tout le contraire puisque c'est l'Etat qui prend l'initiative et qui fait en sorte que nous puissions renforcer notre pacte productif", s’est défendu François Hollande, interrogé par un journaliste sur son virage économique, qualifié de social-démocrate ou de social-libéral et dénoncé par la gauche de la gauche. "Quand on tourne, on est obligé de ralentir ou alors c'est dangereux. Pour moi, il n'est pas question de tourner, il est question d'accélérer sur le même chemin", a insisté François Hollande.

>> A lire aussi : Hausse ou baisse, que se passe-t-il avec le chômage ?

La fin des cotisations familiales des entreprises. Le président veut "poursuivre l'allègement du coût du travail". Afin d’y parvenir, les entreprises et les travailleurs indépendants ne vont plus payer de cotisations familiales "d’ici 2017". Le chef de l'Etat chiffre ces diminutions de charges à "30 milliards d'euros". François Hollande a insisté sur l’importance de redonner des marges aux entreprises. "C'est sur l'offre qu'il faut agir" afin de retrouver la croissance et de créer des emplois, a déclaré le président. Sans les entreprises, "il ne peut y avoir de créations d'emplois dans la durée". Il a également rappelé que le gouvernement s’était engagé dans l’aide aux entreprises avec le Crédit impôt compétitivité emploi. Le CICE propose aux entreprises de bénéficier d’un allègement de 20 milliards des charges sociales à compter de 2015,  via une baisse de l’impôt sur les sociétés.

>> A lire aussi : Face à cette mesure, les patrons se montrent partagés.

Simplifier la vie des entreprises. Afin de relancer l’investissement, François Hollande veut "donner de la visibilité aux entreprises". Le chef de l’Etat a aussi annoncé une "modernisation de la fiscalité" qui passe par "diminution du nombre de taxes", qui "coûtent parfois plus cher qu'elles ne rapportent". Le président demande en contrepartie plus d'investissements de la part des entreprises et la création d'emplois. "Si nous voulons inverser durablement la courbe du chômage, nous devons faire en sorte que les entreprises créent de l'emploi", a rappelé le président, qui reconnait que pour le moment, "nous n'avons pas encore gagné la bataille pour l'emploi".

>> A lire aussi : Hollande propose un (autre) "pacte" aux entreprises

Ne pas faire payer les ménages. Les économies promises par le président aux entreprises vont à l’encontre de ses engagements européens. En effet, la France doit trouver 50 milliards pour tenir ses engagements de réduction des déficits publics. Les économies doivent être "un préalable à toute baisse d'impôts", a déclaré le chef de l'Etat, ajoutant que celles-ci ne devaient pas "se traduire par un transfert de charges de l'entreprise vers les ménages, qui ne le supporteraient pas". François Hollande a promis qu’"un document formalisera les engagements du pacte (de responsabilité) et les modalités de suivi des contreparties. Le gouvernement engagera sa responsabilité devant l'Assemblée nationale sur ce texte".


sur le même sujet, sujet,

CONFERENCE - Hollande reconnaît que son couple vit des "moments douloureux"

VU D'AILLEURS - Ce qu'attend la presse étrangère

CROISSANCE - Il y aura bien une (petite) reprise

ZOOM - Hollande, défenseur de la simplification