Guillaume Pepy ne "sollicitera pas un troisième mandat" à la tête de la SNCF

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Le patron de la SNCF annonce mercredi qu'il quittera son poste après 2020.

INTERVIEW

Sera-t-il encore le capitaine après la refonte du navire ? Le mandat de Guillaume Pepy, président de la SNCF, s'achève en 2020. "Comme mes prédécesseurs, Louis Gallois et Jacques Fournier qui ont fait deux mandats, je pense que je ne solliciterai pas de troisième mandat", a annoncé le dirigeant mercredi, au micro de la matinale d'Europe 1.

"Voilà. Merci beaucoup".  Alors que la SNCF est sur le point de se réformer en profondeur avant l'ouverture du rail français à la concurrence, Guillaume Pepy, vivement critiqué après une série d'incidents techniques dans les gares parisiennes fin 2017, avoue ne pas savoir si le gouvernement le maintiendra à son poste passée la réforme. "Je n'en sais strictement rien", avoue-t-il.

Quoi qu'il arrive, il explique ne pas avoir l'intention de se représenter à la tête de l'entreprise publique après le terme de son second mandat, pour lequel il a été élu en février 2013 - et allongé à sept ans au lieu de cinq. "J'ai un mandat jusqu’en 2020. Voilà. Merci beaucoup", lâche-t-il. "Après une dizaine d'années à la SNCF, je pense qu'il est bien qu'il y ait un œil neuf", estime encore le président de la SNCF.