Gad placé en liquidation judiciaire

  • A
  • A
Gad placé en liquidation judiciaire
@ maxppp
Partagez sur :

EMPLOI - Le tribunal de commerce de Rennes a ordonné la liquidation de l'abattoir Gad de Josselin, avec poursuite d'activité.

C'était prévisible. Le tribunal de commerce de Rennes a prononcé jeudi la liquidation judiciaire, avec une poursuite d'activité de trois mois, de l'abattoir Gad, dans le Morbihan.

Cette décision va permettre au groupe Intermarché de déposer une offre de reprise. "Le tribunal a décidé une poursuite d'activité", a annoncé à l'issue de l'audience jeudi matin Me Laurent Beziz, avocat du CCE de Gad SAS, précisant que cette décision va "permettre d'espérer une sauvegarde de l'entreprise". Seul candidat à la reprise, Intermarché (SVA groupement des mousquetaires), qui a déjà déposé une lettre d'intention. Le tribunal a demandé que les offres de reprises soient déposées avant le 25 septembre.

>> LIRE AUSSI - Intermarché prêt à reprendre l'abattoir Gad

L'offre de reprise d'Intermarché "ne concerne pas la société Gad SAS mais les actifs de la société Gad SAS de Josselin" et l'objectif est "de préserver un maximum d'emplois", a expliqué à l'AFP Me Bruno Cressard, avocat de SVA présent à la sortie de l'audience qui n'était pas publique. L'offre d'Intermarché concernera donc uniquement l'abattoir de Josselin (750 CDI et 50 CDD selon la CFDT) mais pas le site de Lampaul où travaillent encore 70 CDI. La prochaine audience est fixée au 13 octobre et c'est là que le tribunal de commerce de Rennes décidera de l'avenir de la société Gad SAS.