Swissleaks : le lanceur d'alerte promet d'autres "surprises"

  • A
  • A
Partagez sur :

INTERVIEW E1 - Hervé Falciani, ancien informaticien de HSBC à l'origine des révélations de fraude fiscale au cœur de l'affaire "SwissLeaks", promet de nouvelles révélations.

"Au cours de la journée, vous allez avoir des surprises". Invité d'Europe 1 jeudi matin, Hervé Falciani est revenu sur l'affaire "SwissLeaks", un vaste système de fraude fiscale mis en place par la banque HSBC, avant de promettre de nouvelles révélations. Car l'enjeu est de taille :"nous sommes pris en otage par des mécanismes qui maintiennent la crise et qui nous font payer cette crise".

>> LIRE AUSSI - SwissLeaks : la face cachée de la banque HSBC

"La finance offshore est un monstre". Alors employé par la banque HSBC, l'informaticien franco-italien Hervé Falciani a dérobé en 2007 des fichiers informatiques contenant les noms de plus de 100.000 clients suspectés de dissimuler de l'argent. Des documents qui ont notamment permis d'alimenter le "Swissleaks", une série de révélations sur les pratiques de HSBC pour favoriser l'évasion fiscale de riches clients.

"On a devant les yeux un emblème de ce qu’est la finance offshore. Quantitativement, c’est un monstre. Ce n’est pas une petite finance qui a un problème. Le problème, c’est que la mauvaise finance est aujourd’hui très conséquente et il va falloir être vraiment minutieux pour en retirer la bonne finance", a déclaré Hervé Falciani. Avant d'ajouter : "il faut faire la distinction entre la banque telle que nous la connaissons ici et l’offshore banking".



Falciani : "la mauvaise finance est aujourd’hui...par Europe1fr

"Regardez nos réglementations, comment elles nous desservent". Pour Hervé Falciani, la tâche sera d'autant plus dure que le monde de la finance a des relais au plus au niveau. "Regardez nos réglementations, comment elles nous desservent. Les lois qui se font au niveau de l’Europe  sont faites par qui ? Par un pirate en chef, monsieur Juncker (nommé président de la Commission européenne, il fut Premier ministre du Luxembourg pendant près de deux décennies, ndlr). Ce gars a piraté nos économies", a-t-il martelé. Et Hervé Falciani de poursuivre : "nous sommes pris en otage par des mécanismes qui maintiennent la crise et qui nous font payer cette crise".

La bataille n'est pas que fiscale, elle concerne aussi la communication. "Les journalistes restituent ce qu’on leur donne (...) Ne vous laissez pas entraîner dans ce genre de polémique stérile. L’enjeu, c’est de ne pas croire des gens comme Saint Amand, c’est de ne pas relayer ce que prétend ce monsieur en disant que les paradis fiscaux, c’est fini. De ne pas croire que la banque a changé", a martelé l'ancien informaticien.

>> LIRE AUSSI - "Swissleaks" : ces personnalités citées dans le scandale

>> Retrouvez l'intégralité de l'interview d'Hervé Falciani, jeudi matins sur Europe 1 :



Falciani : "Au cours de la journée vous allez...par Europe1fr

>> Vous avez raté un épisode de l'affaire "Swissleaks" ? Europe1.fr vous résume ce qu'il faut retenir :



VIDEO – SwissLeaks : les cinq chiffres à retenirpar Europe1fr