Facebook et vos photos : attention, danger ?

  • A
  • A
Facebook et vos photos : attention, danger ?
Partagez sur :

Les utilisateurs de Facebook peu avertis des subtilités du site peuvent autoriser des publicités à utiliser leurs photos.

C’est une "mise en garde" que vous avez probablement reçue si vous êtes l’un des quelque 4,1 millions d’utilisateurs du réseau social Facebook recensés en France (chiffre de décembre 2008). Vous expliquant que "Facebook a donné son accord pour que des publicitaires utilisent vos photos publiées sans votre permission", l’un de vos "amis" vous suggère de procéder à une modification des paramètres de sécurité de votre profil en ligne :

image-1

>> Quelle est l’origine du message ?

Vous avez reçu ce message à cause de la mésaventure survenue à Cheryl Smith, une américaine de 45 ans, vivant à Lynchburg, en Virginie. Le 13 juillet, cette consultante a raconté, sur son blog professionnel, la surprise de son mari, tombé nez-à-nez avec une publicité pour un site de rencontres en ligne, sur laquelle figurait sa photo :


image-2-def

Relayée par des médias américains spécialisés sur les nouvelles technologies, puis finalement traduite cette histoire s’est diffusée de blogs en profils Facebook. Jusqu’à l’un de vos amis, qui vous a envoyé la mise en garde, sans vous raconter toute l'histoire.

>> Que s’est-il passé ?

Cheryl Smith en est persuadée : Facebook aurait vendu son image à une application créée par un développeur extérieur à Facebook, parce qu’elle avait mal protégé ses données. A ses yeux, les conditions générales d’utilisation entre Facebook et les particuliers seraient donc responsables de la mésaventure.

La réalité est un peu différente : Cheryl Smith a tout simplement été victime d’un réseau de publicité malveillant, opérant sur la base de ces fameuses "applications extérieures" - ces programmes du type sondages, jeux, horoscope, ou autres quizz, que chaque utilisateur de Facebook peut ajouter sur sa page. C’est cette application tierce qui a violé les conditions d’utilisation conclues entre les developpeurs et Facebook ; le site communautaire décline, lui, toute responsabilité vis-à-vis de l'utilisatrice, considérant que celle-ci a signé un nouveau contrat, avec l'éditeur de l' application tierce :


image-3

Facebook a pris grand soin de souligner ces éléments dans une très solennelle mise à jour de son blog officiel, signée de l’un de ses responsables des données privées.

>> Ma photo dans une publicité sur Facebook, c’est donc impossible ?

Non. Deux cas de figures sont envisageables :

- D’autres applications extérieures, qui ont recours à la même technique que celle dont a été victime Cheryl Smith, continuent de sévir. Facebook tente de les interdire, et sollicite même un coup de main de ses utilisateurs pour les débusquer, via la fonction "signaler". Mais au rythme effrenné où ces dernières se développent, impossible, pour le site américain, de prétendre les empêcher totalement. Illustration de leur présence : en juin, Facebook a exclu deux réseaux de publicités qui opéraient avec des conditions abusives.

- Votre photo de profil peut également se retrouver utilisée dans une publicité interne éditée par Facebook, dans l'une de ses "social ads" qui font l'originalité de la publicité sur le site. Celles-ci sont visibles de vos seuls amis, et prennent souvent la forme d’un petit panneau "X a aimé la fonctionnalité Y" :


Image-4

C'est de ce type de pub, et de lui seul, dont vous pourrez vous prémunir, si vous suivez la fameuse manipulation.