Euro 2016 : le marché des produits dérivés évalué à 250 M d'euros

  • A
  • A
Euro 2016 : le marché des produits dérivés évalué à 250 M d'euros
@ LOIC VENANCE / AFP
Partagez sur :

Figurines, drapeaux, maillots, les produits dérivés de l'Euro sont une vraie manne financière en marge de la compétition.

Les retombées commerciales des produits dérivés officiels mis en circulation en Europe et dans le monde à l'occasion de l'Euro 2016 de football sont estimées à environ 250 millions d'euros, a déclaré un responsable d'IMG, l'organisme en charge des licences pour l'évènement au magazine LSA.

5.000 produits dérivés. "Nous avons validé plus de 5.000 produits pour la compétition, contre environ 4.500 pour l'édition 2012, avec une cinquantaine d'entreprises détentrices de la licence", explique dans une interview Mickael Andreo, directeur du licensing chez IMG. La société gère notamment tous les produits dérivés dans les domaines du textile, de la bagagerie, des figurines, accessoires de sport. Elle s'occupe notamment de la commercialisation de tous les produits à l'effigie de "Super Victor" la mascotte de l'Euro 2016.

Le textile devrait représenter la moitié des ventes. Mais les supporters sont de plus en plus jeunes. " Les ventes de jouets liés à l'Euro 2016 sont en hausse de presque 70% en France à fin avril par rapport à la même période en 2014 lors du Mondial". Les vignettes Panini à l'effigie des joueurs font notamment partie des grands succès.

Attention aux contrefaçons. La douane, qui a saisi cette semaine 1.200 faux maillots et shorts de football, et la Répression des fraudes ont mis en place une campagne #TousFairPlay en direction de tous les supporters pour les alerter sur les contrefaçons.