Emprunts toxiques : Dexia devra rembourser 3,4 millions d'euros à Angoulême

  • A
  • A
Emprunts toxiques : Dexia devra rembourser 3,4 millions d'euros à Angoulême
La banque Dexia a à nouveau été condamnée dans une affaire de prêt toxique à une collectivité.@ Reuters
Partagez sur :

JUSTICE - C’est la troisième condamnation de la banque dans des conflits similaires avec des collectivités territoriales.

La ville d'Angoulême, qui avait assigné Dexia pour faire annuler un emprunt dit "toxique" de 16 millions d'euros, a obtenu vendredi en justice le remboursement de 3,4 millions d'euros pour une erreur de calcul des taux d'intérêt, a annoncé son maire UMP Xavier Bonnefont.

Troisième condamnation. "Le tribunal de Nanterre a reconnu qu'il y avait une erreur de calcul par rapport au taux effectif global", a déclaré le maire, en confirmant une information du quotidien Sud Ouest, et en précisant que c'était la troisième condamnation de la banque dans une affaire d'emprunt toxique contracté par une collectivité.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460

CHACUN POUR SOI - Dexia : l'Etat veut se protéger des collectivités

JUSTICE - Prêts toxiques : des victimes attaquent la BNP

POLEMIQUE - Dexia : cette hausse de salaires qui ne passe pas

ZOOM - Dexia a coûté 6,6 milliards à la France