Il n'y aura pas de vignette pour les poids lourds étrangers

  • A
  • A
Il n'y aura pas de vignette pour les poids lourds étrangers
@ MaxPPP
Partagez sur :

PLAN B - Comment remplacer l'écotaxe pour financer les infrastructures routières ? Royal a proposé une nouvelle idée, vite écartée par Michel Sapin.

Depuis l'abandon de l'écotaxe, le gouvernement doit trouver un moyen de faire financer les infrastructures routières par ceux qui les usent le plus, les transporteurs routiers. Toutes les propositions sont les bienvenues mais la dernière trouvaille de Ségolène Royal, obliger les poids lourds étrangers à acheter une vignette spéciale, n'aura pas fait long feu : le ministre des Finances Michel Sapin l'a écarté lundi.

>> LIRE AUSSI - Vignette, hausse du diesel…Comment remplacer l’ecotaxe ?

Comment faire contribuer les transporteurs ? Avec l'abandon de l'écotaxe, le gouvernement s'est privé d'environ 400 millions d'euros pour entretenir son réseau. Il lui faut donc trouver une alternative, ce qu'il a commencé à faire en négociant avec les syndicats de transporteurs routiers une possible hausse de 4 centimes par litre de gazole à partir du 1er janvier 2015. Sauf que cette méthode, si elle a le mérite de la simplicité dixit les camionneurs eux-mêmes, ne toucherait pas forcément tous les poids lourds étrangers, notamment ceux qui ont un réservoir assez grand pour ne pas avoir besoin de faire le plein en France. Or c'est le cas des nouvelles générations de poids lourds.

Une vignette pour les camions étrangers ? Pour cibler cette catégorie en particulier, la ministre de l'Ecologie a proposé dimanche l'imposition possible d'une vignette pour les poids lourds étrangers transitant sur le territoire français. "Il faut suivre le principe 'usagers-payeurs'", a argumenté Ségolène Royal, avant d'ajouter : "restera à régler le problème des camions étrangers", en citant l'exemple d'un poids lourd qui "fait son plein en Belgique, traverse toute la France pour arriver en Espagne sans avoir payé la taxe sur le gazole, ce qui n'est pas juste". Et la ministre d'évoquer l'idée d'une "vignette" obligatoire pour circuler sur le réseau routier français.

Une piste écartée dès lundi matin par Michel Sapin. "Mettre en place un système de vignette à l'entrée oui, mais bien entendu pour tous les camions quelle que soit leur origine", a réagi le ministre des Finances sur France Info. "En Europe, on ne taxe pas un camion étranger parce qu'il est étranger", a prévenu Michel Sapin.

cosse 1280

© Reuters

Les Verts n'ont pas fait le deuil de l'écotaxe. Emmanuelle Cosse, secrétaire nationale d'Europe Ecologie-Les Verts, y est un peu plus favorable, même si à ses yeux le gouvernement aurait dû conserver le système de l'écotaxe. "Cette vignette a un intérêt, mettre les transporteurs européens au même niveau transporteurs français", a-t-elle déclaré. Mais "nous regrettons que l'on mette à mal le principe de la fiscalité écologique, ce principe simple : ceux qui polluent doivent payer", a-t-elle insisté, soulignant qu'en Allemagne "il y a une véritable écotaxe et elle rapporte par an 4,3 milliards d'euros".

>> LIRE AUSSI - Écotaxe : situation "anxiogène" pour les salariés d'Ecomouv'