Tabac : Christian Eckert annonce une taxe visant les cigarettiers

  • A
  • A
Partagez sur :

Invité sur Europe 1, Christian Eckert a confirmé l'augmentation du prix du tabac à rouler mais aussi la création d'une taxe visant les fabricants de tabac.

INTERVIEW

Le gouvernement vise les cigarettiers. Christian Eckert, le secrétaire d'État au Budget a annoncé, vendredi sur Europe 1, l'instauration d'une taxe ciblant les fabricants de tabac qui pourrait "rapporter un peu plus de 100 millions d'euros" par an dans les comptes de l'État. Le distributeur quasiment unique des cigarettiers, Logista, "va être taxé" sur le chiffre d'affaires et cette taxe, qui sera répercutée sur les fabricants, "pourrait rapporter un peu plus de 100 millions d'euros", a-t-il précisé. Selon lui, Logista achète les cigarettes à des prix laissant une marge très importante pour les producteurs généralement installés à l'étranger.

1 euros de plus pour le tabac à rouler. Par ailleurs, le secrétaire d'État au Budget a confirmé une hausse des taxes sur le tabac qui fera augmenter le prix du tabac à rouler de 15%. De cette façon, le gouvernement souhaite aligner la fiscalité du tabac à rouler, jusqu'ici plus favorable, sur celles des cigarettes manufacturées. Les paquets de cigarettes à rouler devraient ainsi augmenter "d'"un peu plus d'un euro", a précisé Christian Eckert.

Pas de hausse pour les paquets de cigarettes classiques. Pour le gouvernement ne souhaite pas relever les taxes sur les cigarettes, qui ferait de facto augmenter le prix du paquet. Mais "Ce n'est pas inscrit actuellement dans le Projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2017" détaille le secrétaire d'État.