Darty-La Fnac : délai prolongé pour la finalisation du rachat

  • A
  • A
Darty-La Fnac : délai prolongé pour la finalisation du rachat
@ DR
Partagez sur :

Cette prolongation annoncée mercredi ne remettrait pas en cause l'accord prévu pour que La Fnac rachète Darty.

Darty a annoncé mercredi dans un communiqué la prolongation jusqu'au 20 novembre du délai pour finaliser les modalités techniques de son rachat par la Fnac. Depuis l'annonce du 6 novembre d'un accord trouvé entre la Fnac et Darty sur les modalités de leur futur rapprochement, "les travaux en cours ont bien progressé pour réaliser ces pré-conditions ou y renoncer" et le Conseil d'administration de Darty a demandé" aux autorités financières britanniques "de prolonger l'échéance" pour finaliser l'accord, précise Darty, coté à Londres.

Accord des autorités britanniques. "Ce report est usuel pour des opérations boursières de ce type. Les deux groupes mènent actuellement des travaux de 'due diligence' (vérifications des situations financières des deux groupes, ndlr) et finalisent la documentation juridique et ce report ne remet aucunement en cause l'accord rendu public la semaine dernière sur les termes de l'opération de rapprochement entre les deux groupes", a indiqué un responsable communication de la Fnac. Les autorités financières britanniques ont "accepté cette extension et la Fnac doit annoncer d'ici le 20 novembre 2015 17 heures (heure de Londres) si elle a l'intention ferme de déposer une offre, ou si elle ne l'a pas", a précisé Darty.

Plusieurs préconditions à remplir. L'annonce du 6 novembre "précisait qu'un certain nombre de préconditions devaient être remplies avant l'annonce d'une offre ferme", a ajouté Darty.  Le groupe d'électroménager cite ainsi "la confirmation du Conseil d'administration de Darty de son intention de recommander à l'unanimité cette offre ferme, la conclusion satisfaisante de due diligences réciproques, la finalisation d'un accord de coopération sous une forme acceptable par les parties, (et) l'approbation définitive par le Conseil d'Administration de la Fnac". 

Un mariage qui pèse 7 milliards d'euros. Les deux distributeurs cumulent un chiffre d'affaires de plus de 7 milliards d'euros et 333 magasins, rien que sur la France. La transaction valoriserait Darty à environ 615 millions de livres, soit 860 millions d'euros.