Coquille Saint-Jacques : échec des négociations entre Français et Britanniques

  • A
  • A
Coquille Saint-Jacques : échec des négociations entre Français et Britanniques
La pêche à la coquille Saint-Jacques a été l'objet de nombreuses tensions entre pêcheurs britanniques et français. @ MYCHELE DANIAU / AFP
Partagez sur :

Les pêcheurs français et britanniques n'ont toujours pas trouvé d'accord pour résoudre le conflit qui les oppose. 

Les pêcheurs français ont annoncé mercredi la "fin de partie" et l'échec des négociations avec leurs homologues britanniques au sujet de la pêche de la coquille Saint-Jacques en baie de Seine, à l'origine d'affrontements en mer. "C'est la fin de partie, on leur a fait une proposition hier soir qui nous semblait déjà plus plus qu'honnête, c'était la proposition qu'on leur avait faite vendredi. On leur avait dit 'jusqu'à midi, on veut une réponse'", a déclaré Hubert Carré, responsable du comité national des pêches. 

Bataille navale pour pêcher le précieux mollusque. Des altercations ont éclaté en mer début septembre, quand une trentaine de navires français ont essayé d'empêcher cinq navires britanniques de pêcher le précieux mollusque, nouvel épisode d'une guerre au long cours.

Les pêcheurs normands n'ont le droit de pêcher la Saint-Jacques que du 1er octobre au 15 mai pour tenter de préserver la ressource. Ils demandent aux Britanniques, dont la pêche n'est pas réglementée dans le temps, de respecter le même calendrier au large des côtes françaises pour tous les navires, quelle que soit leur taille. L'accord de 2017 oblige les Britanniques à respecter ce calendrier mais ne concerne que les bateaux de plus de 15 mètres.