Contrôle technique : vers de nouvelles normes anti-pollution dès le 1er janvier 2019

  • A
  • A
Contrôle technique : vers de nouvelles normes anti-pollution dès le 1er janvier 2019
Les véhicules diesel trop anciens risquent de ne pas valider le nouveau contrôle technique qui sera instauré à partir du 1er janvier 2019. Image d'illustration.@ MYCHELE DANIAU / AFP
Partagez sur :

A partir du 1er janvier 2019, l'opacité des fumées et plusieurs polluants recrachés par le pot d'échappement seront analysés lors du contrôle technique. 

En mai, un nouveau contrôle technique a été mis en place, plus pointu et plus coûteux. Et les automobilistes ne sont pas au bout de leur peine car en janvier prochain, rapporte mercredi Le Parisien, il va intégrer des normes anti-pollution plus strictes. Et des véhicules diesel risquent d'être retoqués.

Analyse de nouveaux polluants. A partir du 1er janvier 2019, l'opacité des fumées ainsi que plusieurs polluants recrachés par les pots d'échappement vont être analysés par les garagistes. Et selon des experts, des voitures anciennes risquent de ne pas valider ce contrôle technique renforcé. 

15% des véhicules recalés ? "Tous les véhicules, notamment les diesels euro 3, ne passeront pas les contrôles et ne seront peut-être pas réparables car leur technologie ancienne ne permet pas de respecter les émissions de pollution actuelles", explique dans les pages du Parisien un spécialiste du contrôle technique. Selon le magazine L'Argus, 15% des véhicules seraient obligés de passer par la case travaux afin d'obtenir le précieux sésame pour rouler. Les conducteurs ayant retiré leur filtre à particules verront aussi sans doute leurs voitures recalées.