Consommation d'électricité stable en France, la production recule

  • A
  • A
Consommation d'électricité stable en France, la production recule
Si la production nucléaire a reculé, la production d'énergie éolienne et solaire, elle, a augmenté. Image d'illustration. @ FRANCOIS NASCIMBENI / AFP
Partagez sur :

Ce recul est lié à un repli de 1,3% de la production nucléaire, a indiqué mercredi RTE. 

La consommation d'électricité en France est restée stable en 2017, en données corrigées des aléas météorologiques, à un niveau de 482 térawatts/heure (TWh), a annoncé mercredi RTE, gestionnaire du réseau français de transport d'électricité. Dans le même temps, la production d'électricité a reculé. 

Repli du nucléaire. La consommation est cependant ressortie en baisse de 0,3% en données brutes en raison notamment de températures moyennes plus élevées et du fait que 2016 était une année bissextile, a précisé la filiale d'EDF dans un communiqué. La production totale d'électricité a dans le même temps reculé de 0,4% à 529,4 TWh en 2017, un recul qui s'explique par un repli de 1,3% de la production nucléaire - liée à des arrêts prolongés de réacteurs - et par une chute de 16,3% de l'hydraulique, pénalisé par une pluviométrie moins abondante.

Éolien et solaire en hausse. La production éolienne (+14,8%) et solaire (+9,2%) représente pour la première fois plus d'un tiers de la production renouvelable française à un niveau de 37,4%, a également indiqué RTE. Dans le même temps, le solde positif des échanges d'électricité aux frontières a baissé à 38 TWh, niveau le moins élevé depuis 2010.