Christine Lagarde s'attend à une croissance mondiale en baisse

  • A
  • A
Christine Lagarde s'attend à une croissance mondiale en baisse
@ THIERRY CHARLIER / AFP
Partagez sur :

La directrice générale du FMI l'a affirmé dans une interview accordée lundi aux Echos, le FMI "révise à la baisse ses prévisions de croissance".

La bourse chinoise en chute libre, le scandale Volkswagen qui jette le trouble sur l'industrie automobile mondiale, Christine Lagarde l'a rappelé lundi dans un entretien paru dans Les Echos, l'économie mondiale n'est pas au mieux en cette fin d'année 2015. Conséquence de cette conjoncture peu favorable, le FMI devrait revoir à la baisse ses prévisions pour la croissance mondiale en 2015 et 2016, comme l'a expliqué la directrice générale de l'institution.

La croissance mondiale "toujours au-dessus des 3%". Pour elle, l'économie mondiale est "dans un processus de reprise dont le rythme décélère", et ceux à cause d'un ralentissement de la croissance des "pays émergents" malgré l'accélération de "l'élan des pays développés". Christine Lagarde estime donc qu'une croissance mondiale de 3,3% cette année n'est plus réaliste, tout comme une prévision de 3,8% l'année prochaine". Cependant, elle nuance son propos, ajoutant que "nous resterons tout de même au-dessus du seuil de 3%".