Ce robot va en cours à la place d'un élève

  • A
  • A
Ce robot va en cours à la place d'un élève
L'initiative suit l'annonce fin janvier, par la même société, de l'expérimentation à partir de la rentrée prochaine d'un "robot-lycéen", fonctionnant sur le même principe, dans trois lycées de Rhône-Alpes.@ Capture d'écran FranceTV
Partagez sur :

VOUS NE RÊVEZ PAS - Un "robot-étudiant" est expérimenté à Lyon "pour la première fois en Europe".

Un robot étudiant... Vous êtes malade et vous pensiez séchez les cours ? Dites-vous que bientôt, un robot pourrait y aller à votre place. Un "robot-étudiant" est en effet expérimenté à Lyon "pour la première fois en Europe", afin de permettre à un élève-ingénieur hospitalisé de continuer à suivre les cours, ont annoncé jeudi deux grandes écoles et la société Awabot dans un communiqué. L'initiative est venue d'Awabot et du laboratoire commun à l'Ecole Centrale de Lyon, où il est scolarisé, et à l'EM Lyon, grande école de commerce voisine.

Ce robot de télé-présence, fourni en trois exemplaires par Awabot, permet au jeune homme, victime d'un accident de montagne, "de voir, entendre, parler et se déplacer sur le campus à partir de la connexion internet" de sa chambre d'hôpital. Déployé depuis le jeudi 15 mai, ce robot - deux tubes sur roulettes surmontés d'un écran - permet notamment au jeune homme de travailler avec ses camarades à la "construction d'une voiture de compétition", dont il est le chef de projet.

... et lycéen. L'initiative suit l'annonce fin janvier, par la même société, de l'expérimentation à partir de la rentrée prochaine d'un "robot-lycéen", fonctionnant sur le même principe, dans trois lycées de Rhône-Alpes.

L'important : "le côté humain". "L'utilisation de la robotique de téléprésence ouvre de nouvelles perspectives pour nous", s'est réjoui Jean-Pierre Berthet, directeur de la Stratégie numérique de Centrale Lyon, cité dans le communiqué. Si le robot peut permettre la "visite de nos laboratoires par des industriels" ou la "surveillance de manips", "l'aspect le plus important reste pour nous le côté humain. Permettre à un élève absent de continuer sa scolarité, d'avoir une vie sociale", a-t-il poursuivi.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460

VIDÉOS - 5 robots qui vont changer votre quotidien

TECHNOPOÉSIE - Les robots poètes sont nés

ÉCONOMIE - Les robots sont-ils l’avenir industriel de la France ?