Ce qui va changer au 1er octobre : attention à votre APL !

  • A
  • A
Ce qui va changer au 1er octobre : attention à votre APL !
@ STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
Partagez sur :

Le gouvernement espère réaliser 100 millions d’euros d’économie.

Aide au logement

Dans son nouveau calcul des aides au logement, la Caisse d’allocations familiales prendra en compte le livret A et le patrimoine, dès lors qu'il dépasse 30.000 euros. En conséquence, pas loin de 650.000 personnes devraient voir leur aide baisser ou disparaître. Objectif du gouvernement : 100 millions d’euros d’économie.

La Fondation Abbé Pierre a dénoncé des "coupes à l'aveugle". "Quelques rares situations individuelles pourraient théoriquement justifier une telle approche, comme une famille à bas revenu qui posséderait maison de vacances et comptes en banque fournis", ajoute la Fondation Abbé Pierre. "Mais ce décret touchera avant tout des ménages moyens fragilisés, au risque de les faire basculer dans les impayés."

Sécurité dans les transports

Depuis l'attentat manqué du Thalys, la question de la sécurité dans les trains est au centre des préoccupations. Le patron de la SNCF, Guillaume Pepy, a expliqué dans le Grand Rendez-vous Europe 1 quelques-unes des mesures qui allaient être mises en œuvre, à commencer par la possibilité, pour les agents de sûreté, de « circuler, armés ou en civil, dans les trains". Et ils seront "habilités, entraînés à tirer".

D'autres changements concerneront les trains : "les images des caméras de surveillance seront surveillées en permanence par un centre de sécurité" et « quand vous arrivez à la gare, les agents de la SNCF vont pouvoir effectuer des fouilles de bagage. On ajoute à ces dispositifs des choses nouvelles. La SNCF va avoir une trentaine de chiens renifleurs, une vingtaine d'unité de profileurs", détaille-t-il.

Le prix du gaz

Les tarifs réglementés du gaz vont reculer. Après trois mois de hausse, ils baisseront de 0,8%, a indiqué la Commission de régulation de l'énergie (CRE). Pour ceux utilisant le gaz uniquement pour la cuisson, le montant de la facture baissera de 0,3%. Les tarifs reculeront de 0,5% pour ceux qui en ont un double usage cuisson et eau chaude. Enfin, pour ceux qui l'utilisent pour le chauffage, le repli sera de 0,8% à 1%. Une mesure qui va bénéficier à environ 11 millions de foyers.