CDI : les ruptures conventionnelles battent des records

  • A
  • A
CDI : les ruptures conventionnelles battent des records
Partagez sur :

eur nombre a progressé de 3,2% par rapport au premier semestre 2014.

Depuis leur entrée en vigueur en 2008, les ruptures conventionnelles ne cessent de gagner du terrain. Sur les six premiers mois de l'année, elles ont progressé de 3,2% par rapport à 2014, révèle ainsi Le Figaro en se référant aux dernières statistiques du ministère du Travail.

En progression constante. Sur les six premiers mois 2015, 165.180 ruptures conventionnelles ont ainsi été validées, un niveau sans précédent qui confirme une tendance. Depuis 2008, en effet, les ruptures conventionnelles ne cessent de progresser. Leur part dans les fins de CDI ? 10% en 2009, 11% en 2011 et 17,9% en 2014. Le premier motif de rupture de CDI reste toutefois la démission.

Une procédure "à l'amiable". En tout, depuis 2008, 1.888.641 ruptures conventionnelles ont été validées. Pour mémoire, le principe de la rupture conventionnelle est basé sur un accord à l'amiable entre l'employeur et le salarié. Il permet au salarié concerné de toucher l'assurance-chômage qu'il n'aurait pas pu avoir en cas de démission. Et cela permet à l'entreprise de ne pas payer des indemnités de licenciement trop élevées.