Carambar, pastilles Vichy et Michoko de retour dans le giron français ?

  • A
  • A
Carambar, pastilles Vichy et Michoko de retour dans le giron français ?
Partagez sur :

SUCRERIES - Le géant de l’agroalimentaire Mondelez a mis en vente la plupart des marques de bonbons qu’il détient en France. Le Franco-belge Lutti s'est porté candidat pour reprendre de nombreuses marques célèbres.

Si le marque Carambar n'a jamais disparu des étals des boulangeries et de la grande distribution française, cela fait plus de 17 ans qu'elle est en fait détenue par des entreprises anglo-saxonnes. Mais la célèbre barre de caramel mélangé à du cacao pourrait bientôt redevenir française, ou presque, ainsi que toute une série d'autres marques prestigieuses de confiserie.

Carambar trimbalé de propriétaire en propriétaire. Inventé en 1954 dans une usine de Marcq-en-Baroeul, suite à une erreur de manipulation selon la légende, le Carambar a depuis beaucoup voyagé. La marque a d'abord été rachetée par le groupe Danone en 1980, avant de faire ses valises huit ans plus tard : elle est alors rachetée par le Britannique Cadbury... qui sera lui-même racheté par l'Américain Kraft Food. Et pour ne rien arranger, Kraft Food change de nom en 2012 pour devenir Mondelez.

Fin 2015, la marque Carambar doit se préparer une nouvelle fois à faire ses valises : son propriétaire, lancé dans une vaste réorganisation de ses métiers, décide de le mettre en vente. Ce qui pourrait être l'occasion pour la barre de caramel de revenir sur le Vieux continent : vendredi, le quotidien Le Figaroannonce que le groupe Lutti se serait déclaré intéressé par Carambar et qu'il serait même en bonne position pour le racheter. Résultat, Carambar pourrait redevenir français... ou presque car le groupe Lutti est franco-belge et son principal actionnaire est depuis 2011 Katjes International, le numéro trois du bonbon allemand.

Carambar, mais aussi Krema, Michoko, etc. Illustration d'un secteur agroalimentaire qui ne cesse de se restructurer, la marque Carambar ne devrait pas voyager seule puisque son propriétaire actuel souhaite vendre toutes ses autres marques de bonbons français d'un seul bloc. Et pas des moindres : pastilles Vichy, Krema, Michoko ou encore Pilousse sont également concernées. En attendant un prochain rachat ?