Banques : les Français désertent leurs agences

  • A
  • A
Banques : les Français désertent leurs agences
@ DAMIEN MEYER / AFP
Partagez sur :

A DISTANCE - Un quart des Français ne passent plus du tout par une agence physique pour accéder aux services bancaires.

Les halls d'accueil des agences bancaires se dépeuplent. Les Français sont de moins en moins nombreux à se rendre "physiquement" dans leur banque. Pour les services du quotidien comme pour la gestion à long terme de leur argent, les clients passent de plus en plus par internet, selon une étude publiée jeudi par le cabinet de conseil Deloitte.

Le constat : un quart des Français ne vont plus en agence. "L'agence, cela baisse partout", constate Daniel Pion, un associé du groupe de consultants, qui a commandé auprès d'Harris Interactive un sondage réalisé en mai auprès d'un échantillon de 3.292 clients de banques françaises. Près d'un quart (24%) des personnes interrogées lors de cette étude déclarent ne plus utiliser les services de leur agence, contre 14% en 2014. Et seuls 3% des Français ne se servent que de l'agence physique pour répondre à leurs besoins.

"Même pour des opérations complexes, l'agence perd du terrain", décrypte le consultant. La consultation des comptes ou la recherche d'informations sur internet ou via une application mobile est déjà dans les mœurs depuis quelques années. Et les clients sont également de plus en plus nombreux à souscrire un contrat d'assurance-vie ou à passer un ordre de Bourse en ligne.

Le conseil : repenser le rôle des agences. Pour autant, selon Deloitte, la question qui se pose aux banques françaises n'est pas de réduire la taille de leur réseau. Mais plutôt de repenser le format et les services qu'offrent leurs agences.  De grands réseaux bancaires ont d'ailleurs déjà commencé à lancer ce chantier en inaugurant des agences spécialisées dans des produits spécifiques, comme les prêts immobiliers, ou dédiées à un type particulier de clientèle, comme les étudiants. Seule façon, selon Deloitte, d'offrir une valeur ajoutée face aux banques 100% en ligne