"Baby Boom" : l'avion plus rapide que le Concorde se dévoile

  • A
  • A
"Baby Boom" : l'avion plus rapide que le Concorde se dévoile
Le XB-1 pourra voler à Mach 2, un peu plus vite que le Concorde.@ Boom Technology
Partagez sur :

Le PDG de Boom Technology prévoit pour 2023 un avion supersonique capable de relier Paris à New York en trois heures et surtout, accessible à tous.

Treize ans après le dernier vol du Concorde, l'avion supersonique pointe à nouveau le bout de son fuselage. La start-up américaine Boom Technology - fondée il y a seulement deux ans - ambitionne, en effet, de créer et commercialiser un petit appareil civil, capable de dépasser le mur du son.

Commercialisé dans 7 ans ? Blake Scholl a dévoilé cette semaine le prototype du XB-1, "Baby Boom" de son petit nom. Le PDG de Boom Technology a présenté une maquette à l'échelle 1/3 de son avion du futur, sous la forme d'un jet biplace. L'avion définitif mesurera 51 mètres de long sur 18 mètres d'envergure. Il embarquera 45 passagers dans une seule classe premium. Le calendrier est serré : essais dès 2017, premier vol en 2020 et commercialisation en 2023.

Baby Boom XB-1

Le prototype biplace du XB-1 ne vole pas encore. © Tom Cooper / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP


Plus rapide que le Concorde. Le "Baby Boom" est un petit bijou de technologie. Grâce à trois réacteurs General Electric, l'avion supersonique pourra atteindre Mach 2,2 (2,2 fois la vitesse du son), soit plus de 2600 km/h. C'est 10% plus rapide que le Concorde, qui volait déjà à Mach 2,02. Surtout, c'est 2,6 fois plus vite que la vitesse maximale d'un avion de ligne actuel. Résultat, avec le "Baby Boom", Paris sera à seulement trois heures de New York ! A titre de comparaison, il fallait compter 3h30 en Concorde et environ 7h50 en avion de ligne classique.

Billet à 2.300 euros. Le XB-1 se devra également d'être plus accessible financièrement que le Concorde. En 2000, un billet dans l'avion supersonique européen coûtait pas moins de 30.000 francs, soit 5.700 euros d'aujourd'hui. De fait, les vols en Concorde étaient réservés à une certaine élite. Une caractéristique qui a fini par causer sa perte. Le billet du "Baby Boom" sera beaucoup moins cher : "seulement" 2.300 euros pour un trajet Londres-New York. Un prix qui n'a rien d'extravagant : certains billets de dernière minute en classe économique atteignent ce prix et des billets en classe business le dépassent régulièrement.

"Nous allons avoir des voitures autonomes mais nous volons toujours à la même vitesse que dans les années 1960"
Blake Scholl, au Denver Post

Avion supersonique pour tous. Le PDG de Boom Technology voit plus loin : "Nous voulons construire un avion dans lequel on volera avec ses amis et sa famille. Nous commençons avec des prix de classe business car c'est le plancher que nous impose la technologie actuelle. Mais, à termes, nous voulons que le billet soit le moins cher possible", a-t-il affirmé au Denver Post. Selon lui, la réduction du prix est possible grâce aux nouveaux matériaux qui n'existaient pas dans les années 1960, quand a été construit le Concorde. Ainsi, le fuselage sera fabriqué en composites de fibre de carbone. "A long terme, l'objectif est de relier n'importe quelle ville dans le monde en moins de cinq heures et pour seulement 100 dollars", a déclaré Scholl à Bloomberg.

Déjà des commandes. Dans sa quête d'un avion supersonique accessible à tout le monde, Boom Technology pourra compter sur Richard Branson. Le patron de l'entreprise de tourisme spatial Virgin Galactic et de la compagnie aérienne Virgin Atlantic a d'ores et déjà annoncé avoir pré-commandé les 10 premiers avions XB-1, estimés à 185 millions d'euros l'unité.

Aussi rapide qu'un vaisseau de Star Wars ?

Dans sa vidéo de présentation, Boom Technology a glissé un petit clin d’œil qui en dit long (ou pas) sur les ambitions la start-up. Dans un plan de présentation de la cabine, on peut apercevoir, projeté sur un écran de siège, une image issue du dernier film de la saga Star Wars : Le Réveil de la Force. Une image qui ne doit rien au hasard puisqu'il s'agit du vol des X-Wing, ces petits vaisseaux semblables à des jets, capables de dépasser la vitesse du son dans l'hyperespace.

Boom Star Wars