PSA : Carlos Tavares juge son augmentation "tout à fait normale"

  • A
  • A
Partagez sur :

Le président du directoire de PSA, Carlos Tavares, s'est défendu mardi sur Europe 1 après la polémique autour de son salaire qui a quasiment doublé entre 2014 et 2015.

INTERVIEW

L'augmentation de salaire de Carlos Tavares, le patron de PSA a soulevé les critiques, des syndicats de l'entreprise jusqu'au gouvernement. Doublant pratiquement entre 2014 et 2015, sa rémunération est passée de 2,75 millions à 5,24 millions d'euros. "Ma rémunération est fortement indexée sur les résultats de l'entreprise, je trouve ça tout à fait normal compte tenu de ma responsabilité", s'est justifié Carlos Tavares mardi sur Europe 1.

Un marché "comme pour les joueurs de football". Pour Carlos Tavares, sa rémunération n'est pas indécente. "J'entends tout ce qui a été dit, je fais simplement observer qu'il y a pour les patrons des grands groupes industriels, comme pour les joueurs de football ou les pilotes de formule 1 un marché, et j'observe que ce qui a choqué représente un tiers ou au maximum la moitié du salaire de mes pairs", a-t-il poursuivi.

Une nouvelle augmentation à venir ? Le patron de PSA n'a d'ailleurs pas exclu que son salaire continue à grimper les prochaines années. "Il faut souhaiter que ça ne soit pas moins, puisque cela représenterait une réduction des résultats de l'entreprise", a-t-il estimé. Va-t-il faire un geste pour les salariés après le tollé provoqué par cette augmentation ? "Ce que nous allons faire c'est surtout faire en sorte que notre entreprise soit prospère, pour qu'elle puisse continuer à créer de la richesse que nous allons redistribuer à nos salariés, à nos investisseurs", a répliqué Carlos Tavares. Alors que l'entreprise lance mardi son nouveau plan stratégique pour six ans, PSA table sur une augmentation de 10% de son activité d'ici 2018.