Audi reconnaît avoir truqué 2,1 millions de ses véhicules

  • A
  • A
Audi reconnaît avoir truqué 2,1 millions de ses véhicules
@ SCOTT OLSON / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Partagez sur :

La filiale de Volkswagen a reconnu lundi avoir truqué la mesure des émissions polluantes de 2.100.000 de ses véhicules. 

L'industrie automobile allemande en prend un coup. Après Volkswagen, c'est au tour d'une de ses filiales, Audi, de reconnaître lundi avoir truqué le contrôle des émissions polluantes de 2.100.000 de ses véhicules. Sur ce contingent, 577.000 véhicules sont concernés en Allemagne et 1,42 millions en Europe occidentale.

Les responsables de la recherche et du développement licenciés. Dans la foulée de cette annonce, le conseil de surveillance de Volkswagen a annoncé que les responsables des branches recherche et développement d'Audi et de Porsche ont été suspendus. Ces deux millions de véhicules font partie des onze millions de voitures que Volkswagen avait reconnu avoir trafiquées. 

Cette déclaration d'Audi fait suite à l'énorme scandale qui a terni la réputation de la maison-mère, Volkswagen, qui a reconnu avoir pratiqué massivement le trucage de la mesure des émissions polluantes de ses véhicules tout en axant sa communication sur son engagement en faveur de l'environnement.