Logement : les allocations, dont les APL, en baisse de cinq euros par mois à partir d'octobre

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Cette baisse devrait impacter tout particulièrement les 800.000 étudiants qui bénéficient des aides au logement.

Les aides au logement, dont les APL, vont baisser uniformément de 5 euros par mois et par foyer à partir d'octobre, a-t-on appris samedi auprès du ministère de la Cohésion des territoires, chargé notamment du logement.

Des APL réduits. Les aides personnelles au logement subiront "une baisse de 5 euros par mois et par ménage à partir d'octobre suite à l'application d'une réforme d'économie budgétaire décidée sous le quinquennat précédent et pas encore appliquée", a indiqué une responsable du ministère, en précisant qu'une suppression pure et simple des APL, qui bénéficient notamment aux étudiants, évoquée par certains médias, "n'a jamais été envisagée" et n'aurait "aucun sens". Les aides personnelles au logement bénéficient au total à 6,5 millions de ménages français, dont beaucoup d'étudiants (environ 800.000), et coûtent 18 milliards d'euros par an au budget de l'État.

390 millions d'économies par an. Versées par la Caisse d'allocation familiale (CAF), elles se décomposent en trois catégories : l'aide personnalisée au logement (APL), l'allocation de logement familial (ALF) et l'allocation de logement social (ALS). Une baisse de ces aides de 5 euros par mois et par ménage représenterait ainsi une économie mensuelle de 32,5 millions d'euros, soit 97,5 millions sur les trois derniers mois de l'année en cours. Pour les seules APL, les économies se montent à 140 millions par pour 2,6 millions de bénéficiaires.