Alstom Belfort : des salariés pourraient être reclassés chez General Electric

  • A
  • A
Partagez sur :

General Electric a racheté l'an dernier la division énergie d'Alstom. Il partage également avec Alstom transports le même site industriel à Belfort.

INFO EUROPE 1

Bonnes nouvelles pour Alstom à Belfort. Le gouvernement pourrait avoir trouvé une solution à l'épineux dossier de l'arrêt de fabrication de trains à l'usine de Belfort d'ici 2018. Selon les informations d'Europe 1, il discute en ce moment avec General Electric pour que le groupe américain embauche des salariés d'Alstom transport. Les discussions sont en cours pour évaluer les besoins bien que pour le moment rien n'ait encore été signé.

Le même site industriel. General Electric n'a pas été choisi au hasard. L'entreprise a déjà racheté l'an dernier la division énergie d'Alstom et partage également avec Alstom transport le même site industriel à Belfort. Les salariés des deux entreprises vont à la même cantine. Aussi, General Electric a besoin de salariés. L'hiver dernier, il s'était engagé à créer 1.000 emplois nets en France et ces embauches lui permettrait de tenir parole.

De nouvelles commandes.La SNCF devrait venir également à la rescousse. Selon les informations d'Europe 1, la société ferroviaire devrait commander six rames pour le Paris-Milan, soit douze motrices. Cette commande devrait donner quelques mois de travail à Belfort.

Un CE lundi. Ces annonces pourraient être faites prochainement. Un comité d'entreprise doit se tenir lundi chez Alstom transport en présence du patron de l'entreprise.