Airbus négocie un contrat de 100 avions avec Hong Kong

  • A
  • A
Airbus négocie un contrat de 100 avions avec Hong Kong
@ Reuters
Partagez sur :

Airbus négocie la vente d'une centaine d'appareils A320 au loueur d'avions hongkongais China Aircraft Leasing Group (Calc). Un contrat de l'ordre de 9 à 11 milliards de dollars.

Les dirigeants d'Airbus espèrent bien conclure cette vente à dix chiffres. Selon les informations du Figaro, Airbus négocie la vente d'une centaine d'appareils A320 au loueur d'avions hongkongais China Aircraft Leasing Group (Calc). Un contrat de l'ordre de 9 à 11 milliards de dollars au prix catalogue.

>> LIRE AUSSI - Comment Airbus entend concurrencer Boeing avec le nouvel A330neo

Airbus ne confirme pas. "Calc doit prochainement signer un protocole d'accord (MoU) avec Airbus pour l'acquisition d'une centaine d'A320, soit une commande potentielle de 9 à 11 milliards de dollars" (entre 7 et 8,7 milliards d'euros) , écrit le Figaro sans citer de sources. "Un éventuel protocole d'accord est en cours de préparation", a confirmé une source proche du dossier. Le constructeur aéronautique n'a pas souhaité de son côté commenter ces informations.

>> LIRE AUSSI - Airbus fait le plein de commandes à Farnborough

Un groupe déjà client d'Airbus. Selon le Figaro, le loueur asiatique, qui envisage de se développer en Europe et aux Etats-Unis, a installé des bureaux en Irlande et à Toulouse, où se trouve le siège d'Airbus. Le groupe de Hong Kong est déjà client d'Airbus, avec une commande passée en 2012 portant sur 36 moyen-courriers de la famille des A320, au prix catalogue de 3,1 milliards de dollars. Calc, qui disposait alors de 16 avions, avait indiqué vouloir élargir son parc à 100 appareils d'ici 2015.

De nombreux contrats avec la Chine. Pour Airbus, cette nouvelle commande viendrait s'ajouter aux deux contrats passés cette année avec la Chine à l'occasion des visites du président chinois Xi Jinping à Paris et du premier ministre Li Keqiang à Berlin. Ces commandes de la Chine portent sur un total de 140 appareils (A320, A321 et A330) pour un prix catalogue de 16,6 milliards de dollars (environ 13,2 milliards d'euros).