Air France : les syndicats brandissent la menace d'un "été houleux"

  • A
  • A
Air France : les syndicats brandissent la menace d'un "été houleux"
Les syndicats d'Air France communiqueront ensemble vendredi, afin de donner une éventuelle nouvelle date de grève.@ PHILIPPE LOPEZ / AFP
Partagez sur :

L'intersyndicale d'Air France "a décidé de ne pas en rester là", a-t-elle fait savoir lundi, menaçant ainsi la direction d'un "été houleux".

L'intersyndicale d'Air France, réunie lundi après-midi, menace la direction de la compagnie aérienne d'un "été houleux" même si aucune nouvelle date de grève ne devrait être annoncée avant la fin de la semaine, ont-ils indiqué à l'AFP.

Unanimité pour "ne pas en rester là". Selon Karim Taïbi de FO, il y a "unanimité de l'intersyndicale pour repartir" dans une grève interrompue avec le départ du PDG Jean-Marc Janaillac début mai. "L'intersyndicale dans sa totalité a décidé de ne pas en rester là. La direction actuelle perd le peu de crédit qui lui reste en refusant de tirer les conclusions de la concertation qu'elle a elle-même lancée", a prévenu Christophe Malloggi, autre représentant FO. Selon lui, "le conseil d'administration de la holding fuit ses responsabilités. Tout ce joli monde devra assumer l'été houleux qui s'annonce."

Plus d'informations vendredi. Les syndicats, qui ont mené ces dernières semaines un conflit pour obtenir des hausses de salaires, ne communiqueront ensemble que vendredi, à l'issue des rencontres bilatérales programmées entre la présidente par intérim d'Air France-KLM, Anne-Marie Couderc, et les syndicats représentatifs de la compagnie aérienne. Reçu à partir de 10 heures vendredi par Anne-Marie Couderc, c'est le Spaf (2ème syndicat chez les pilotes) qui terminera le cycle de ces rencontres.