Air France : le signe d'un "dialogue social dégradé" pour les Français

  • A
  • A
Air France : le signe d'un "dialogue social dégradé" pour les Français
@ AFP
Partagez sur :

Le conflit à Air France est "révélateur d'un dialogue social qui se dégrade dans le pays" pour une grande majorité de Français, selon un sondage. 

Le conflit à Air France est "révélateur d'un dialogue social qui se dégrade dans le pays" pour une grande majorité de Français, et plus des deux tiers d'entre eux jugent "inexcusables" les violences au CCE en début de semaine, selon un sondage Odoxa pour iTELE publié vendredi.

Les chiffres. Pour 82% des personnes interrogées, la crise qui secoue la compagnie aérienne "est le signe d'un dialogue social qui se dégrade" en France. Ils sont plus nombreux à ressentir cette dégradation chez les sympathisants de droite (86%) que chez les sympathisants de gauche (79%). Seulement 17% des Français n'y voient qu'un "cas isolé".

Les violences lors du comité central d'entreprise lundi à Roissy, au cours desquelles deux dirigeants d'Air France se sont fait arracher leurs chemises, constituent des "actes inexcusables" pour 67% des Français (58% de sympathisants de gauche, 75% de sympathisants de droite). Pour 32% d'entre eux en revanche, la "colère" des salariés "dans le contexte d'un plan social" est compréhensible. La responsabilité du conflit incombe aux pilotes pour 52% des sondés, à la direction pour 46%.