2016, année noire pour les récoltes de légumes

  • A
  • A
2016, année noire pour les récoltes de légumes
Les consommateurs devraient avoir du mal à trouver des poireaux cet automne.@ MATTHIEU ALEXANDRE / AFP
Partagez sur :

En région parisienne, dans la Marne, le Loiret, les champs ont été inondés et les récoltes de salades, de choux ou de carottes sont bien moins bonnes qu'espérées.

3.000 hectares de récoltes endommagés, des dégâts qui atteignent 29 millions d'euros… Les intempéries du printemps n'ont pas épargné les productions de légumes. En région parisienne, dans la Marne, le Loiret, les champs ont été inondés et les récoltes de salades de choux, de carottes sont même jugées "désespérantes".

"Un état dramatique". "Nous avons eu des champs sous l'eau. On a perdu toutes les récoltes", constate Jacques Rouchaussé, le président des Producteurs des légumes de France au micro d'Europe 1. "Sur le terrain, j'ai vu des producteurs dans un état dramatique. J'ai vu des agriculteurs qui n'avaient pas de revenus depuis deux mois. Ces agriculteurs-là, ils ont de la main-d'oeuvre derrière."

"On aura du mal à trouver poireaux et choux". Les consommateurs devraient voir la différence dans leur assiette dès l'automne. "Les produits d'automne et d'hiver ont été impactés", ajoute Jacques Rouchaussé. "On aura du mal à trouver du poireau, du chou, et peut être aussi de l'endive."